50 000 euros pour Semons l'Espoir : les étoiles noires font office de bonnes étoiles

Publié le 03/04/2018 - 16:42
Mis à jour le 03/04/2018 - 16:50

La troupe de bénévoles « Les étoiles noires » a remis le 10 mars 2018 un chèque de 50 000 euros à l’association « Semons l’espoir ». Cet argent représente les bénéfices de la tournée 2017 « A l’Epoque d’Une Etoile » et servira à aider les enfants malades.

 ©
©

"Les étoiles noires" présentent chaque année un spectacle de chant, danse et musique live au profit de l’association "Semons l'espoir, qui lutte afin d’améliorer les conditions des enfants malades à l’hôpital.

Les 50 000 euros ont été récoltés grâce aux entrées et aux dons des spectateurs Francs-Comtois qui ont participé à la tournée 2017 "A l’Epoque d’Une Etoile" de juin dernier à Micropolis. Près de 10 000 personnes étaient venues y soutenir la troupe. Ce fut également l'occasion de célébrer les deux décennies d’existence du groupe.

Semon l'Espoir, une association pour les personnes qui vivent la maladie

Pierre Dornier, président de "Semons l'Espoir", a présenté lors de la remise de chèque les nouvelles actions menées par "Semons l'espoir" et les projets de développement de La Maison Des Familles, véritable lieu de vie au cœur de l’Hôpital Jean Minjoz à Besançon. Rappelons que l’établissement a ouvert ses portes début 2015. Avec ses 33 chambres (environ 10 000 nuitées par an), l'engagement de cette maison est d’apporter plus de vie et d’espoir aux personnes qui vivent la maladie.

Le président de "Semons l'Espoir" a également précisé que « la demande et les besoins pour ce type d’accueil sont croissants ». Un agrandissement de la maison de 15 chambres supplémentaires, budgété à plus d’un million d’euros, devrait donc débuter courant 2019.

Infos +

Facebook

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Musée d’Arts et du Temps : “Nous sommes inquiets pour la santé des agents” (intersyndicale)

Emmanuelle Monnin pour le syndicat Sud CT 25, accompagnée de Sophie Caron, pour Force ouvrière a indiqué "être inquiète" pour les agents, notamment suite à des problèmes de management de la part de Laurence Madeline, la directrice des musées d’arts et du Temps. L’intersyndicale lance également un appel à la maire de Besançon…

Mineurs isolés étrangers : Sol Mi Ré alerte sur la non-scolarisation de plus d’une soixantaine de jeunes à Besançon

Lors d’une conférence de presse le 10 avril 2024 devant l’inspection académique du Doubs à Besançon, le Collectif Solmiré a alerté sur la situation ”de plusieurs dizaines de jeunes non-pris en charge comme mineurs et non-scolarisés à ce jour” par l'Académie de Besançon.

Une manifestation contre la répression des free party à Besançon

Suite à une initiative nationale lancée par le compte Instagram ”Tekno anti-répression”, le collectif Franche-Comtek appelle à manifester dans les rues de Besançon samedi 13 avril 2024. Objectif : protester contre ”la politique répressive que mène l’Etat à l’encontre des free party depuis plus de 30 ans et plus particulièrement ces cinq dernières années.”

Problèmes de management au musée des Beaux-arts ? Les syndicats en grève le 12 avril

Mise à jour • Les syndicats Sud-Solidaires et FO organisent une manifestation vendredi 12 avril 2024 à 10h00 devant le musée des Beaux-Arts de Besançon afin de dénoncer des "dysfonctionnements liés au management" de la nouvelle directrice des Musées d’arts et du temps. Pour rappel, Laurence Madeline est en poste depuis un an.

Besançon : les professionnels du secteur social et médico-social dans la rue

Les personnels du DAHIS (dispositif d'accueil, d'hébergement et d’insertion sociale) de l'AHS FC (association d’hygiène sociale), qui regroupe les CADA (centre d'accueil des demandeurs d’asile) mais aussi les dispositifs mineurs non accompagnés, se sont réunies à 13h00 au 16 rue Gambetta à Besançon devant le siège du DAHIS. Ils ont ensuite rejoint la mobilisation intersyndicale à l’esplanade des droits de l’homme. Le cortège s’est rendu devant la préfecture afin de transmettre une pétition aux autorités. Cette dernière a recueilli 900 signatures, nous indique la CGT.

“Stop à la maltraitance sociale !” : l’intersyndicale appelle à la mobilisation jeudi à Besançon 

Dans le cadre d’un appel national à la grève jeudi 4 avril 2024, l’intersyndicale (CGT, FO et SUD) sera mobilisée à partir de 13h00 rue Gambetta à Besançon aux côtés du centre d'accueil demandeurs d’asile. Le cortège retrouvera à 14h00 les autres manifestants à l’esplanade des droits de l’Homme.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.49
partiellement nuageux
le 23/04 à 12h00
Vent
3.98 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
54 %