800 automobilistes flashés à tort sur une voie rapide en Alsace

Publié le 07/09/2016 - 18:35
Mis à jour le 07/09/2016 - 18:36

Quelque 800 automobilistes ont été flashés à tort les 16 et 17 août sur une voie rapide d’Alsace par un radar qui n’avait pas été recalibré correctement après la fin d’un chantier.  Leur amende a été annulée, a assuré ce mercredi 7 septembre 2016 la préfecture du Haut-Rhin.

Les usagers concernés ont été flashés sur la voie rapide reliant Colmar à Strasbourg entre le 16 août à 15h55 et le 17 août à 11h, par un radar provisoirement réglé à 70 km/h - ce qui correspondait à la vitesse maximale pendant un chantier de rénovation des voies entamé en juillet. Or, ce chantier s'est justement achevé le 16 août: à cette date, la signalisation temporaire a été démontée et les automobilistes ont pu, de bonne foi, se croire autorisés à rouler à la vitesse habituelle de 110 km/h. Problème: le radar n'a été reprogrammé à la bonne vitesse maximale que le lendemain.

Tous les dossiers des quelque 800 usagers concernés - flashés dans le créneau horaire concerné, si tant est qu'ils ne roulaient pas au-delà des 110 km/h réellement autorisés - ont été annulés, a indiqué une porte-parole de la préfecture du Haut-Rhin. "Les gens vont recevoir un courrier en ce sens de l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions" (ANTAI), a précisé cette porte-parole, ajoutant que ceux qui auraient déjà payé l'amende seraient remboursés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sondage – Pour vos vacances, avez-vous arrêter de prendre l’avion pour une question environnementale ?

Cette question de continuer de prendre l’avion ou non pour limiter son impact sur le réchauffement climatique est de plus en plus fréquente, en tous cas chez celles et ceux qui ont les moyens de prendre l’avion pour partir en vacances (90 % de la population mondiale n'a jamais pris l'avion). Et vous, avez-vous arrêter de choisir le moyen de transport pour une question environnementale ? C’est notre sondage de la semaine.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.88
peu nuageux
le 25/07 à 12h00
Vent
2.66 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
57 %