9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

Publié le 02/09/2019 - 18:18
Mis à jour le 09/09/2019 - 13:00

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d’accueil…

Le maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret accompagné du recteur Jean-François Chanet et de Patrick Durant, nouveau directeur de l’inspection académique du Doubs, était à la Maternelle Cologne au cœur du quartier d’éducation prioritaire de Planoise. L’école compte 4 classes pour 96 élèves.

Certains petits Bisontins ne pouvaient masquer leur émotion en multipliant de pressants câlins auprès de leurs parents, et si quelques larmes ont coulé, la bienveillance des enseignants a permis une rentrée calme et sereine.

Après la mobilisation de plus de 300 agents municipaux cet été pour un grand nettoyage dans les écoles bisontines, la rentrée s'est déroulée sans heurts, mais avec la menace de fermeture de classe dans les écoles élémentaires Tristan Bernard , Bourgogne, Helvétie et Ile de France. L'inspection académique du Doubs rendra ses arbitrages mardi.

Concernant ces ajustements de la rentrée, le recteur d'académie a souligné que le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer avait souhaité un rééquilibrage de moyens au profit du premier degré (maternelle + élémentaire). "Alors que nous perdons des effectifs (NDLR 112.412 dans le premier degré : -1,3%, soit 1.400 élèves de moins en Franche-Comté) , l'académie maintient ses moyens humains" constate-t-il.

École obligatoire dès 3 ans

Principale nouveauté de cette rentrée dans les écoles : la scolarité obligatoire dès 3 ans contre 6 auparavant. Cette mesure de la loi "loi pour l’école de la confiance" vise à agir dès les premières années de la scolarité pour favoriser la maîtrise des savoirs fondamentaux. "90% des enfants de trois ans allaient déjà à l'école. Plus tôt on commence, mieux c'est !" En Franche-Comté, on estime le gain de cette mesure à 384 élèves dont 273 dans le Doubs. 

Cantine : une étude pour augmenter la capacité d'accueil

À Besançon, la moitié des 8.900 élèves scolarisés fréquente un accueil périscolaire dont 4.400 sur le temps méridien. Et c'est justement la problématique de la capacité d'accueil de la restauration scolaire qui reste le principal point noir. 500 enfants sont sur liste d'attente à la cantine malgré la création de 250 places supplémentaires ces trois dernières années. Quatre recours sont actuellement en cours.

La restauration scolaire : obligatoire ou pas ? Pour rappel, le 5 février 2019, la cour administrative d'appel de Nancy a rejeté l'appel de la ville confirmant la décision du tribunal administratif de Besançon qui estime que l’inscription à la cantine des écoles primaires est un droit pour tous les enfants scolarisés. 

La Ville a depuis saisi le Conseil d'État dont la décision devrait faire jurisprudence. En attendant, Jean-Louis Fousseret admet que la Ville "doit aller plus loin", mais que des questions de production, mais aussi d'accueil et donc de sécurité se posent.

La municipalité a fait appel à un bureau d"étude Cantineo dont les conclusions seront rendues début 2020. "Nos services font le maximum, et procèdent au réexamen régulier des demandes des places de canines. Des solutions d'augmentation du nombre de places sont actuellement à l'étude à court et à plus long terme. Nous travaillons à la question pour trouver des solutions...

La rentrée 2019  en quelques chiffres dans les écoles de Besançon

  • 3.400 élèves en maternelle
  • 5.500 élèves en élémentaires
  • 4.400 élèves inscris en périscolaire (1.800 le matin - 4.400 le midi et 3.800 l'après-midi)
  • 800 postes informatiques de "fond de classes" remplacés sur 2018 - 2019
  • Installation de vidéo projecteurs interactifs dans 35 classes durant l'été. En 2020, l'intégralité des 260 classes sera dotée. 
  • Réouverture de l'école L.Bersot (nouvelles salles de classe, agrandissement du restaurant scolaire : 550.000 €
  • Poursuite de la rénovation complète de l'école Dürer : 3e tranche des travaux. Livraison complète à la rentrée 2020 : 5 M€
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Parcoursup : Ouverture de la phase d’admission ce jeudi 30 mai

La phase d’admission Parcoursup débutera ce jeudi 30 mai à 19h pour les 945.000 candidats qui ont validé au moins 1 vœu dans l'enseignement supérieur sur Parcoursup. La plateforme sera disponible en mode consultation dans un premier temps puis plus tard dans la soirée, les élèves pourront répondre aux propositions d’admission.

Groupes de niveau au collège : les parents d’élèves de Valdahon appellent à manifester

Le mercredi 29 mai 2024, les parents d’élèves du collège Edgar Faure de Valdahon appellent les autres parents à ne pas mettre leurs enfants au collège en vue d'une action "collège mort". La raison ? Montrer leur indignation face au fait que les élèves des classes de 6ème et 5ème seront triés par groupe de niveau dès la rentrée prochaine. Une manifestation est prévue dans la matinée du mercredi 29 mai.

À Sancey, une action “collège mort” pour dénoncer les groupes de niveau

Une action "collège mort" aura lieu au collège Henri Fertet de Sancey mercredi 29 mai 2024. Les parents d’élèves sont invités à ne pas envoyer leurs enfants au collège ce jour-là  et à se rassembler devant l’établissement à 10h. Une journée nationale de mobilisation contre la réforme du "choc des savoirs" aura également lieu le samedi 25 mai à 10h30 à Besançon. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.68
légère pluie
le 30/05 à 12h00
Vent
4.31 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
85 %