A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Publié le 13/06/2019 - 08:00
Mis à jour le 13/06/2019 - 14:15

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

 ©
©

Carte d'identité :

  • Nom : Fontaine
  • Prénom : Paul
  • Âge : 35 ans
  • Discipline sportive : Marathon, trail, alpinisme
  • Club : Rattachement à la ville de Besançon 

Palmarès sportif :

  • Besançon -> la Pointe du Raz : environ 1000 kilomètres en 7 jours
  • Ascension du Mont-Blanc en 2018
  • 5 marathons de Paris
  • Autres sommets au-dessus de 4 000 mètres d’altitude

Pédaler, courir, voyager, et même gravir, Paul Fontaine sait tout faire et ne s’interdit rien. La maladie pour lui n’est pas un frein, bien au contraire, elle lui permet de faire des choses qu’il n’aurait peut-être jamais réalisé dans sa vie.

Natif du jura, ce combattant, a étudié à Dole avant de venir s’installer en 2004 à Besançon pour sa licence d’histoire. “ 2010, c’est un tournant dans ma vie. J’ai réalisé une énorme remise en question sur moi et sur ma maladie. Je me suis mis à lire des livres sur le sport et la santé, derrière j’ai commencé la pratique du sport de façon intensive ”, se remémore Paul Fontaine.

Depuis cette période, s’est enchaîné de nombreux défis en tout genre : traversée de la France à vélo, marathon de Paris et ascension du Mont-Blanc. “ J’ai réussi à atteindre mes objectifs, c’est une satisfaction. Quand je n’y arrive pas, je recommence ”, souligne Paul Fontaine.

Les maladies mises en avant sur le festival

Depuis peu de temps, l’ambassadeur du festival Grandes Heures Nature a déménagé du côté de Béziers dans le sud de la France. Une nouvelle vie qui ne l’empêche pas de revenir une à deux fois par mois dans sa ville de cœur. “ Je serai présent au festival pour présenter deux de mes conférences sur ma vie personnelle et je ferai très certainement l’Ekiden. De plus, je tiendrai des stands chaque soir ”, explique ce maître de conférences.

Malgré sa nouvelle vie dans le sud qu’il adore, la belle verdure bisontine manque à ce trentenaire. “ Pour faire de l’outdoor c’est l’idéal à Besançon. Vous pouvez courir au bord du Doubs, aller en forêt, faire du vélo sur le plateau, c’est le top ”, se souvient Paul Fontaine.

Pour lui, la ville cherche à se développer par le biais de festival comme Grandes Heures Nature. “ Nous pouvons vraiment rivaliser contre des villes sportives comme Annecy ou Chambéry. La ville a de belles ambitions et c’est encourageant pour la suite. ”

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

En 2021, le Festival Grandes Heures Nature ne cesse de se réinventer : 1er rendez-vous le 12 juin, sur un temps sportif connecté !

PUBLI-INFO • L’Edition 2021 du Festival sera adaptée et connectée ! Revisitée en permanence au regard de la situation sanitaire, la programmation conçue en 3 temps distincts (12 juin, 18 juillet, 25 septembre) poursuit son adaptation au regard des annonces gouvernementales du 31 mars 2021.

Cyclisme: report de la Classic Grand Besançon et du Tour du Jura

report • Les deux courses cyclistes, la Classic Grand Besançon Doubs et le Tour du Jura, initialement prévus les 16 et 17 avril 2021, ont été reportés en raison de la situation sanitaire et des restrictions imposées par les pouvoirs publics, a annoncé mercredi  7 avril 2021le comité d'organisation.

Covid-19 : le foot français sonne la « saison blanche » des championnats amateurs

Devant les restrictions imposées par la pandémie de Covid-19, la Fédération française de football (FFF) s'est résolue ce mercredi 24 mars 2021 à mettre un terme aux Championnats amateurs départementaux et régionaux dont la saison 2020-2021, suspendue depuis fin octobre, est déclarée "blanche", sans promotions ni relégations.

Le coup de gueule de Thibaut Baronian pour le retour des sports outdoor individuels et des compétitions

Alors que la saison des trails et autres courses à pied devrait démarrer ces prochaines semaines, la tension monte chez les athlètes et les organisateurs d'évènements sportifs. Le trailer bisontin Thibaut Baronian a poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux pour demander le retour "au plus vite" des sports outdoor individuels et en compétition. Il nous en parle.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.86
légère pluie
le 19/04 à 12h00
Vent
2.9 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
42 %

Sondage