Alerte Témoin

Académie: un recteur qui veut «prêter attention» aux jeunes

Publié le 31/03/2010 - 15:04
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:53

Eric Martin vient de prendre ses fonctions de recteur de l’académie de Besançon. C’est un chercheur et un universitaire au CV impressionnant qui vient de Bretagne.

1270040935.jpg
Eric Martin est professeur des universités depuis 1994 ©carvy
« Avant de dire comment il faut faire, il faut écouter et connaître ». C’est sous le signe de la sagesse que le nouveau recteur de l’académie de Besançon a décidé d’entamer ses nouvelles fonctions. Eric Martin, 49 ans, en provenance de l’ouest, où il assurait la présidence de la jeune université de Bretagne Sud, est un scientifique, professeur d’université depuis 1994 et un spécialiste du traitement du signal…
 
Est-ce à dire que c’est un homme d’écoute ? En tout cas, il n’a pas l’intention de mettre la charrue avant les bœufs, ni de rester dans son bureau de recteur. En deux jours de présence en Franche-Comté, il dit avoir repéré des « enseignants très motivés » et souhaite lancer « un travail sur l’ambition scolaire ». « Il ne faut pas hésiter à aller vers des niveaux d’excellence, notamment pour le taux de poursuite des bacheliers vers l’enseignement supérieur », a suggéré Eric Martin lors de son premier contact avec la presse ce matin à Besançon.
 
Le remplaçant de Marie-Jeanne Philippe a dévoilé quelques pistes du projet pédagogique qu’il souhaite mettre en œuvre en concertation avec tous les acteurs, notamment les collectivités territoriales. Il aura le souci de « faciliter et réussir les périodes de transitions, ces périodes difficiles pour les élèves de l’école au collège, du collège au lycée, du lycée aux études supérieures ou au monde du travail».
 
« C’est autour de ce thème que je souhaite orienter la politique de l’académie », a expliqué Eric Martin en évoquant également deux autres chantiers complémentaires. Celui de l’accompagnement qui doit répondre à des attentes différenciées des élèves » et à tous les niveaux. « Les difficultés doivent être levées. C’est un chantier important », a insisté le recteur qui veut apporter « une attention particulière à l’épanouissement des élèves » par l’ouverture culturelle, le sport, l’éducation à la santé et à la citoyenneté. Autre axe important, celui de l’orientation. « Une orientation choisie et accompagnée pour « éviter les points de blocage parfois irréversibles ».
 
Eric Martin ne connaissait pas la Franche-Comté. Il apprécie d’ores et déjà des « gens, au fort caractère, attachés à leur pays » où vivent « des jeunes auxquels on a envie de prêter attention ».
 
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Près de 400 élèves à l’isolement en Franche-Comté : rappel des consignes aux parents

Dans l'académie de Besançon, 385 élèves de 18 classes sont à l’isolement et bénéficient d’un dispositif de classe à distance selon les chiffres hebdomadaires relevés en fin de semaine dernière. Le rectorat note que le nombre de cas avérés positifs reste très  faible dans les établissements scolaires de Franche-Comté.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.76
    couvert
    le 23/09 à 6h00
    Vent
    1.8 m/s
    Pression
    1011 hPa
    Humidité
    97 %

    Sondage