Acte 18 – Les Gilets Jaunes à nouveau dans la rue à Besançon ce samedi

Publié le 16/03/2019 - 18:20
Mis à jour le 16/03/2019 - 18:31

Mise à jour • Une nouvelle mobilisation s’est déroulée ce 16 mars 2019 à Besançon dans le cadre de l’acte 18 des Gilets Jaunes. À Paris de violents heurts ont éclaté ce samedi. A Besançon, la Préfecture du Doubs estime les manifestants à 500. A 18h20, plusieurs Giles Jaunes manifestaient encore devant la Gare Viotte. Ils ne sont finalement pas rendus à Planoise. Aucune interpellation n’a été effectuée.

A Besançon, une centaine de manifestants ont participé à une "air food" Place du 8 septembre pour dénoncer la précarité des Français.


Pour son acte 18, la mobilisation des Gilets Jaunes a été marquée par un regain de violences à Paris, où plus de quarante personnes ont été interpellées.

Quatre mois après le début du mouvement et au moment où s'achève le grand débat national, la journée était présentée comme un "ultimatum" au président Macron. Des manifestants, pour beaucoup vêtus de noir, capuche ou casque sur la tête, ont lancé pavés et pierres sur les forces de l'ordre, qui répliquaient par des tirs de gaz lacrymogènes. Sur les Champs-Elysées, des casseurs ont détruit des vitrines, notamment celle de la brasserie huppée le Fouquet's, et pillé des boutiques. Des scènes d'émeutes urbaines que l'on n'avait plus vues depuis les mobilisations de début décembre, dont les images avaient fait le tour du monde.

Eric Drouet, l'une des figures du mouvement, avait invité dans une vidéo les sympathisants à converger vers la capitale: "On attend les Toulousains avec impatience, les Bordelais, les Marseillais, les Rouennais...", évoquant même le renfort de sympathisants d'Italie, Belgique, Pays-Bas, Pologne.

"Après cette journée, en tout cas pour moi, ça sera fini les manifestations, ça sera de vraies actions pour la suite", a indiqué le chauffeur routier de Seine-et-Marne. "Il faudra proposer des blocages etc. Mais marcher tout ça, on a prouvé qu'on pouvait le faire, on n'a prouvé que ça ne fonctionnait pas, on a prouvé qu'on n'était pas entendu avec ces marches."
(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

Défendre la place du vélo dans la ville : une Vélorution le 25 mai dans les rues de Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

1er mai : quel est le programme des manifestations en Bourgogne Franche-Comté ?

Comme le veut la tradition syndicale, des manifestations sont organisées partout en France la 1er mai 2024, jour de la Fête du travail, suite à l'appel de l’intersyndicale CGT, Solidaires, FO, FSU. Quel est le programme des manifestations en Bourgogne Franche-Comté ? Réponses…

Centre hospitalier de Novillars : l’intersyndicale appelle à la grève le 2 mai

C’en est trop pour les syndicats CGT et SUD qui se mobiliseront le 2 mai 2024 devant la maison d’accueil spécialisée pour adultes handicapés à Novillars. En cause ? Deux suppressions de postes infirmiers qui aggravent "le déficit infirmier" déjà en place ainsi que le "gel de lits" et une augmentation des contrats à durée déterminée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.24
légère pluie
le 24/05 à 12h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
64 %