Adolescente tuée en Saône-et-Loire : son petit ami reconnaît les faits

Publié le 09/06/2022 - 19:07
Mis à jour le 09/06/2022 - 19:17

Le petit ami d'une adolescente de 14 ans, retrouvée morte poignardée jeudi matin à Clessé près de Mâcon, a avoué en garde à vue lui avoir porté les coups fatals dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé devant la presse le procureur de Mâcon Eric Jallet.

 © DR
© DR

"Ses premières déclarations confirment qu'il a commis les faits d'homicide volontaire", a expliqué le magistrat, précisant que l'enquête était ouverte "du chef d'assassinat".

Entendus par les enquêteurs, "ses amis expliquaient qu'il avait eu par le passé des paroles inquiétantes, évoquant le fait de vouloir tuer quelqu'un et notamment sa petite copine. (...) Ils ne l'avaient pas pris au sérieux tout en étant inquiets par rapport à ce garçon", a-t-il ajouté.

Le corps de la jeune fille a été découvert lardé de coups de couteau vers 6h40 dans le village de Clessé (Saône-et-Loire). Le suspect, également âgé de 14 ans, a avoué aux gendarmes lui avoir porté plusieurs coups de couteau, notamment au cou, au cours d'un rendez-vous nocturne, selon le procureur, sans évoquer de mobile à ce stade de l'enquête.

La jeune fille, qui avait quitté mercredi soir le domicile familial à l'insu de ses parents pour retrouver son petit ami, était en classe de quatrième au collège de Lugny, commune proche de son village de Clessé, où elle avait effectué toute sa scolarité primaire.

La section de recherches de la gendarmerie de Dijon a déployé un important dispositif à Clessé, village viticole de 800 habitants situé à une quinzaine de km au nord de Mâcon. L'école primaire était fermée ce jeudi.

Au collège de Lugny, une cellule psychologique a été mise en place.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.01
couvert
le 23/04 à 18h00
Vent
3.67 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
54 %