Alain Joyandet démissionne du gouvernement poussé par Sarkozy

Publié le 04/07/2010 - 21:48
Mis à jour le 04/07/2010 - 21:48

Epinglé à plusieurs reprises par Le Canard enchaîné ces derniers mois, le secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie a présenté sa démission ce dimanche à la demande de l’Elysée et de Matignon. Christian Blanc a fait de même.

 ©
©
Tous deux au coeur de plusieurs polémiques, Alain Joyandet et Christian Blanc n'ont donc pas attendu le prochain remaniement prévu en octobre pour quitter le gouvernement.

Leurs fonctions seront respectivement exercées par Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, et par Michel Mercier, ministre de l'Espace rural, a annoncé l'Elysée en fin de journée.
 

Selon le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, Nicolas Sarkozy et François Fillon auraient directement prié leurs secrétaires d'Etat de démissionner.
 
Alain Joyandet avait été épinglé à deux reprises, ces derniers mois, par Le Canard Enchaîné. Une première fois en mars pour avoir eu recours à la location d'un avion privé pour 116.500 euros lors d'un déplacement ministériel en Martinique et une seconde fois en juin quand il a été soupçonné d'avoir bénéficié d'un permis de construire illégal pour agrandir la résidence qu'il possède à Grimaud (Var), près de Saint-Tropez.
 
La déclaration du maire de Vesoul sur son blog:

« Chers amis,

 
En 1995, année de ma première élection comme maire de Vesoul, je faisais déjà campagne sur le thème de l’exemplarité.
Toute mon action publique est en conformité avec cette exigence et avec les impératifs de l’intérêt général.
 
Je n’ai jamais eu besoin de la politique pour vivre. J’ai un métier. J’ai créé mon entreprise il y a près de 30 ans. Cela m’a procuré une grande liberté.
Je suis entré en politique par passion, pour servir la France.
J’ai eu l’honneur d’œuvrer pour les pays en voie de développement, le renforcement de nos liens avec l’Afrique et la promotion de la francophonie dans le monde.
Pas un euro public n’a été détourné pour mon enrichissement personnel ou celui de mes proches.
L’homme d’honneur que je suis ne peut accepter d’être victime d’un
amalgame.
Après mûre réflexion, j’ai décidé de quitter le gouvernement.
J’en ai bien évidemment informé le Président de la République qui peut compter sur ma fidélité et mon amitié.
Je soutiendrai toujours Nicolas Sarkozy et François Fillon dans leur mission au service de la France ».
 
Alain Joyandet
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution, le Congrès réuni lundi

Les sénateurs ont largement voté mercredi 28 février 2024 en faveur de l’inscription de l’IVG dans la Constitution en des termes identiques à ceux de l’Assemblée, assurant de ce fait une "liberté garantie" aux femmes d’avoir recours à l’avortement. Cette modification de la Constitution doit désormais être soumise au Congrès qui se réunira dès lundi à Versailles.

L’inscription de l’IVG dans la Constitution française sera-t-elle votée par le Sénat ?

Le Sénat se prononcera mercredi 28 février 2024 après-midi sur l'inscription de l'IVG dans la Constitution, un vote rendu très incertain par les réticences de la droite et qui pourrait bouleverser le calendrier parlementaire de la réforme. C'est l'étape la plus périlleuse de la révision constitutionnelle promise par le président de la République, Emmanuel Macron : l'exécutif ne pourra la faire aboutir sans un vote majoritaire des 348 parlementaires du Palais du Luxembourg.

Hommage aux Manouchian à Besançon : une ”instrumentalisation” du Parti communiste selon Besançon maintenant

Une cérémonie en hommage aux résistants du groupe Manouchian s’est tenue place du 8 Septembre à Besançon, organisée par le Parti communiste français et la Ville de Besançon. Pour Ludovic Fagaut (LR), chef du groupe Besançon maintenant au conseil municipal, parle d’une ”instrumentalisation à des fins partisanes”.

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Visas, pesticides, simplification : Gabriel Attal donne des gages aux agriculteurs avant le Salon

Un mois après le début d'un mouvement d'exaspération des paysans, Gabriel Attal a placé mercredi 21 février 2024 l'agriculture "au rang des intérêts fondamentaux" du pays, récapitulant les engagements déjà pris par le gouvernement et annonçant quelques nouvelles mesures sur les saisonniers étrangers, les pesticides et la rémunération.

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.11
couvert
le 01/03 à 21h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
76 %