Anne Vignot pour taxer Amazon : elle "se trompe de combat" selon J-P Allenbach

Publié le 17/11/2020 - 10:35
Mis à jour le 17/11/2020 - 10:03

La maire de Besançon Anne Vignot a signé une tribune dans laquelle responsables politiques, syndicaux, libraires et éditeurs appellent ) imposer une taxe exceptionnelle notamment sur les ventes d’Amazon lundi 16 novembre 2020. Pour Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, Anne Vignot « se trompe de combat ».

Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté. © Alexane Alfaro
Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté. © Alexane Alfaro

"La fronde qui monte partout en France doit encore s'amplifier, car le monde rêvé par Amazon est en totale contradiction avec la profonde aspiration à des vies décentes sur une planète vivable", écrivent les 120 signataires de ce texte publié par franceinfo.

Ils entendent se mobiliser "d'ici au 27 novembre prochain, date du Black Friday, pour montrer l'urgence de stopper l'expansion du géant du e-commerce avant qu'il ne soit trop tard". 

"Il est moins dangereux pour sa santé et celle des autres de faire ses achats en ligne" 

Pour Jean-Philippe Allenbach, le président du Mouvement Franche-Comté, candidat à l'élection municipale 2020 qui s'est ensuite rallié au candidat de droite, "Anne Vignot vient de signer une tribune ("stopper Amazon avant qu'il ne soit trop tard") dans laquelle elle accuse les vendeurs en ligne, et notamment Amazon, de profiter du confinement. Accusation tout aussi stupide que serait celle d’accuser les vendeurs de ventilateurs d’être les profiteurs de la canicule". Et d'ajouter : "Sans compter qu’à l’aune de la distanciation sociale, il est moins dangereux pour sa santé et celle des autres de faire ses achats en ligne plutôt que dans les magasins ou les grandes surfaces."

Le président du MFC pense qu'il est "particulièrement révoltant" que la maire de Besançon "profite de cette situation dont on souffre tous pour tenter de nous faire avaler sa vision idéologique d’un prétendu « monde d’après » dont on ne sait rien. Si ce n’est qu’il ressemblerait grandement au « monde d’avant », à savoir celui de feu l’Union soviétique dans lequel l’État imposait aux habitants leur mode de vie, de consommation, de logement, de déplacement... et de pensée." 

"Amazon, quoiqu’on en pense, rend aujourd’hui grandement service à bien des habitants"

Il conclut en indiquant que "plutôt que de signer cet appel particulièrement agressif et hargneux à l’encontre d’Amazon, qui, quoiqu’on en pense, rend aujourd’hui grandement service à bien des habitants, Mme Vignot aurait été mieux avisée de signer un appel en faveur la réouverture immédiate de tous les petits commerces."

1 Commentaire

Rien de nouveau dans la stupidité. Taxer au travers d'Amazon les consommateurs qui se trouvent loin des centres commerciaux où il n'y a jamais rien en stock. Pour des soit-disant écolos, ça serait fort de nous obliger à rouler 80 km aller retour pour des articles livrés en mode groupé dont moins lourds en carbone. Et pourquoi Amazon ? Pourquoi pas toutes les commandes sur Internet ? Tant qu'à être rétrogrades nos politiques devraient aller au bout de leur bêtise.
Publié le 17 novembre 2020 à 10h50 par Dominique Barbelet • Membre

Un commentaire

  • dominique.barbelet@sfr.fr dit :

    Rien de nouveau dans la stupidité.
    Taxer au travers d’Amazon les consommateurs qui se trouvent loin des centres commerciaux où il n’y a jamais rien en stock.
    Pour des soit-disant écolos, ça serait fort de nous obliger à rouler 80 km aller retour pour des articles livrés en mode groupé dont moins lourds en carbone.
    Et pourquoi Amazon ?
    Pourquoi pas toutes les commandes sur Internet ?
    Tant qu’à être rétrogrades nos politiques devraient aller au bout de leur bêtise.

Laisser un commentaire

Politique

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.51
nuageux
le 20/07 à 00h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
91 %