Anne Vignot pour taxer Amazon : elle "se trompe de combat" selon J-P Allenbach

Publié le 17/11/2020 - 10:35
Mis à jour le 17/11/2020 - 10:03

La maire de Besançon Anne Vignot a signé une tribune dans laquelle responsables politiques, syndicaux, libraires et éditeurs appellent ) imposer une taxe exceptionnelle notamment sur les ventes d'Amazon lundi 16 novembre 2020. Pour Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, Anne Vignot "se trompe de combat".

Jean-Philippe Allenbach ©Alexane Alfaro ©
Jean-Philippe Allenbach ©Alexane Alfaro ©

"La fronde qui monte partout en France doit encore s'amplifier, car le monde rêvé par Amazon est en totale contradiction avec la profonde aspiration à des vies décentes sur une planète vivable", écrivent les 120 signataires de ce texte publié par franceinfo.

Ils entendent se mobiliser "d'ici au 27 novembre prochain, date du Black Friday, pour montrer l'urgence de stopper l'expansion du géant du e-commerce avant qu'il ne soit trop tard". 

"Il est moins dangereux pour sa santé et celle des autres de faire ses achats en ligne" 

Pour Jean-Philippe Allenbach, le président du Mouvement Franche-Comté, candidat à l'élection municipale 2020 qui s'est ensuite rallié au candidat de droite, "Anne Vignot vient de signer une tribune ("stopper Amazon avant qu'il ne soit trop tard") dans laquelle elle accuse les vendeurs en ligne, et notamment Amazon, de profiter du confinement. Accusation tout aussi stupide que serait celle d’accuser les vendeurs de ventilateurs d’être les profiteurs de la canicule". Et d'ajouter : "Sans compter qu’à l’aune de la distanciation sociale, il est moins dangereux pour sa santé et celle des autres de faire ses achats en ligne plutôt que dans les magasins ou les grandes surfaces."

Le président du MFC pense qu'il est "particulièrement révoltant" que la maire de Besançon "profite de cette situation dont on souffre tous pour tenter de nous faire avaler sa vision idéologique d’un prétendu « monde d’après » dont on ne sait rien. Si ce n’est qu’il ressemblerait grandement au « monde d’avant », à savoir celui de feu l’Union soviétique dans lequel l’État imposait aux habitants leur mode de vie, de consommation, de logement, de déplacement... et de pensée." 

"Amazon, quoiqu’on en pense, rend aujourd’hui grandement service à bien des habitants"

Il conclut en indiquant que "plutôt que de signer cet appel particulièrement agressif et hargneux à l’encontre d’Amazon, qui, quoiqu’on en pense, rend aujourd’hui grandement service à bien des habitants, Mme Vignot aurait été mieux avisée de signer un appel en faveur la réouverture immédiate de tous les petits commerces."

1 Commentaire

Rien de nouveau dans la stupidité. Taxer au travers d'Amazon les consommateurs qui se trouvent loin des centres commerciaux où il n'y a jamais rien en stock. Pour des soit-disant écolos, ça serait fort de nous obliger à rouler 80 km aller retour pour des articles livrés en mode groupé dont moins lourds en carbone. Et pourquoi Amazon ? Pourquoi pas toutes les commandes sur Internet ? Tant qu'à être rétrogrades nos politiques devraient aller au bout de leur bêtise.
Publié le 17 novembre 2020 à 10h50 par Dominique Barbelet • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Politique

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Laurent Croizier veut faire du Doubs « le département pilote pour une vaccination à grande échelle »

Dans un communiqué commun du 6 janvier, Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et Cyril Moulin, Référent santé du MoDem du Doubs et président de l'Ordre des Infirmiers Comtois, proposent que le département du Doubs devienne "département pilote pour vaccination à grande échelle des personnes les plus à risque et les plus exposées".

Violences à Washington : Macron appelle à « ne rien céder » face à « la violence de quelques-uns » contre les démocraties

+ Vidéo •

"Nous ne cèderons rien à la violence de quelques-uns qui veulent remettre en cause" la démocratie, a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une vidéo ce jeudi 6 janvier 2021, après l'intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole mercredi soir à Washington.

Couvre-feu avancé à 18h : des maires perplexes

Quid de l'utilité d'avancer le couvre-feu dans 15 départements en France ? Les maires des villes concernées ont parfois du mal à comprendre en quoi avancer le couvre-feu de deux heures va réellement améliorer la situation sanitaire. De Besançon à Nancy en passant par Belfort, Metz ou Vesoul, petit d'horizon des réactions de plusieurs maires de l'est de la France.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -3.52
peu nuageux
le 16/01 à 3h00
Vent
1.42 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
99 %

Sondage