Alerte Témoin

Annie Genevard n'est plus vice-présidente de l'Assemblée Nationale

Publié le 29/06/2017 - 10:35
Mis à jour le 29/06/2017 - 18:50

Les députés, réunis ce 28 juin 2017, pour la seconde séance publique de la XVe législature, ont procédé à l'élection des membres du bureau de l'Assemblée Nationale dont celle de la députée du Doubs. 

annieGenevard.JPG
© DR

Mise à jour le 29 juin 2017 à 10h35

Annie Genevard, Députée du Doubs, a été désignée vice-présidente de l'Assemblée Nationale. Aux côtés du président, des cinq autres vice-présidents, des trois questeurs et des douze secrétaires, Annie Genevard devient membre du bureau de l'Assemblée. "Elle aura également l'occasion de suppléer François de Rugy dans la présidence des séances publiques", nous est-il indiqué.

 A l'issue des opérations de vote, Annie Genevard a tenu à s'exprimer "le groupe Les Républicains m'a désignée ce matin pour occuper l'un des deux postes de vice-présidents garantis à l'opposition. Je remercie mes collègues pour la confiance qu'ils m'ont accordée et mesure pleinement la responsabilité qui m'est confiée."

Mise à jour ce 29 juin 2017 à 10h35 : 

Les députés Les Républicains dénoncent un déni de démocratie

Après avoir désigné démocratiquement ses candidats, Eric Ciotti pour la questure, Eric Woerth pour la présidence de la commission des finances, Marc Le Fur et Annie Genevard pour les vices-présidences, la validation des candidatures Les Républicains devait être une formalité comme il est d'usage à l'Assemblée Nationale.
Le groupe La République En Marche a décidé de contester le choix du principal groupe d'opposition en faisant élire Thierry Solère à la place d'Eric Ciotti à la questure dévolue à l'opposition.
Devant ce qu'ils considèrent comme "un déni de démocratie, les élus Les Républicains refusent de siéger au bureau de l'Assemblée Nationale jusqu'à ce que les droits de l'opposition soient rétablis".
Christian Jacob, président du groupe Les Républicains de l'Assemblée Nationale a déclaré : "Dans ces conditions, inédites et contraires aux règles républicaines de toutes les démocraties modernes, le premier et principal groupe d'opposition a décidé à l'unanimité de ne pas cautionner ce que nous considérons comme un déni de démocratie et un irrespect du pluralisme politique. Tant que les droits de l'opposition ne sont pas rétablis, nous refusons de siéger au bureau de notre assemblée".

Pour protester, LR a retiré ses candidats, Marc Le Fur et Annie Genevard. À l'inverse, En marche! et le MoDem ont choisi de présenter six candidats pour les six postes, "contrairement aux usages" précisent-ils.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.35
    peu nuageux
    le 04/08 à 21h00
    Vent
    1.52 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    53 %

    Sondage