Annonces de Hollande pour les zones rurales: "une prise de conscience tardive" pour Larcher

Publié le 15/09/2015 - 09:04
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:26

Le président du Sénat Gérard Larcher (Les Républicains, LR) a qualifié lundi 14 septembre 2015 de "prise de conscience tardive" l'annonce par François Hollande à Vesoul de mesures pour les zones rurales, à moins de trois mois des régionales.

2014-06-27-senat_hemicycle.jpg
©www.senat.fr (capture)
PUBLICITÉ

« Le gouvernement semble redécouvrir les territoires ruraux, laissés depuis trois ans dans un grand désarroi », écrit le sénateur des Yvelines dans un communiqué. « Il a fallu toute la mobilisation du Sénat pour qu’enfin le chef de l’État et son gouvernement entendent la voix des élus locaux face à l’urgence d’une situation qui demande des mesures immédiates. » Selon lui, « le train de mesures annoncées est inversement proportionnel aux nombre de ministres déplacés ».

Il souligne que si le gouvernement annonce un soutien plus important aux investissements des communes et des intercommunalités, notamment en créant un fonds d’un milliard d’euros dont 500 millions spécifiquement dédiés aux territoires ruraux, « les baisses de dotations aux collectivités territoriales représentent un montant cumulé de 28 milliards d’euros entre 2014 et 2017, ce qui pénalise en particulier les départements ruraux ».

« Quelques mois avant les élections régionales, ce comité interministériel aux ruralités apparaît ainsi comme une tardive opération de rattrapage face aux mécontentements qui s’expriment dans ces territoires », affirme M. Larcher.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.26
légère pluie
le 27/05 à 12h00
Vent
3.55 m/s
Pression
1011.47 hPa
Humidité
85 %

Sondage