Anorexie et boulimie : 'Je m'étais déconnectée de ce monde'

Publié le 20/07/2018 - 14:14
Mis à jour le 30/08/2018 - 15:18

Originaire de l’Ain et ayant fait une partie de ses études à Besançon où elle vit désormais, Marie Berger s’est battue contre l’anorexie et la boulimie en 2015. À maintenant 23 ans, elle sort son premier livre intitulé « Des mots élémentaires au service des maux alimentaires« . Elle souhaite, par cette démarche, faire davantage connaître cette maladie et l’état dans lequel se trouvent les malades afin d’aider les familles à les comprendre…
 

Marie Berger a commencé à écrire ce livre lors de sa seconde hospitalisation en psychiatrie adulte à Besançon (mai 2015). Elle vient de terminer ses études de monitrice éducatrice à l'IRTS de Besançon où elle a décroché son diplôme. Elle souhaite poursuivre dans le secteur de la protection de l'enfance.

maCommune.info : Pourquoi parler de l'anorexie et la boulimie ?

"Je me suis mise à écrire parce que c'était la seule manière de communiquer clairement. En effet, un grand fossé s'était créé entre le ''reste du monde'' et moi-même. J'ai donc écrit pour expliquer ce qu'il m'était impossible de dire de manière compréhensible. J'ai pu prendre du recul et remarquer que les troubles alimentaires ampute le malade de la ''réalité''. J'ai ensuite relu ce que j'avais écrit et j'ai constaté que le quotidien et les émotions que je décrivais dans mes pages étaient totalement chaotiques".

mC: Comment décrivez-vous cet ouvrage ?

"Aujourd'hui, je décris cet ouvrage comme un ''recueil d'émotions". Peut-être un peu fou ? En fait, ces pages traduisent à travers différents mots le quotidien émotionnel et stratégique de l'esprit erroné, maladif, qu'a été le mien. Mais de manière globale, l'engrenage des troubles alimentaires est commun à la majorité des malades et à la majorité des familles : obsession, isolement, douleurs physiques, sur la défensive, aucune estime, haine, rupture dans la communication, paranoïa, saut d'humeur..."

Quel message souhaitez-vous faire passer ?

" Je souhaite faire connaître ce livre, car j'aimerais que les familles et les personnes atteintes de troubles alimentaires puissent le lire et s'aider. Je ne voulais pas faire une autobiographie. Je voulais expliquer la réalité perçue par des individus malades. Cela rendra peut-être moins douloureuse l'épreuve que vivront les malades et leur entourage. J'aimerais que les proches puissent s'imaginer ce qu'il se passe dans l'esprit du malade et comprendre que s'ils ne reconnaissent plus la personne qu'ils ont connu, c'est parce qu'elle ne vit plus dans le même monde.

Aujourd'hui, j'ai renoué des liens avec mes proches, il n'y a plus de bras de fer insensé ou interminable. J'ai ré-appris à communiquer, je travaille et j'aime travailler. Je suis active et je me suis à nouveau inclus dans la société, un monde duquel je m'étais ''déconnectée''. Je me projette, et je m'accorde le droit d'être heureuse et de faire mes propres choix".

Info +

Retrouver le livre sur internet :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.45
partiellement nuageux
le 23/06 à 0h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %