#AntiPass : entre 400 et 500 manifestants à Besançon

Publié le 07/11/2021 - 10:56
Mis à jour le 07/11/2021 - 11:02

Manifestation #AntiPass • La mobilisation était en légère hausse ce samedi dans les rues de Besançon lors du 17e samedi consécutif de contestation à la veille de la prise de parole d’Emmanuel Macron mardi soir à 20h. Partout en France, ils étaient près de 29.000…

Frédéric Vuillaume (FO). Photo d'archives. © maCommune.info
Frédéric Vuillaume (FO). Photo d'archives. © maCommune.info

Après le centre commercial Pasteur la semaine dernière, les manifestants bisontins qui protestent "contre la dérive autoritaire et sécuritaire" de l'État ont décidé de faire un crochet par la médiathèque Pierre Bayle samedi après-midi. Une centaine d'entre eux  s'est introduit tambour battant dans la structure qui réclame un Pass sanitaire.

"Un débordement inacceptable" selon la maire EELV de Besançon Ane Vignot qui a tenu à apport son soutien au personnel municipal et aux usagers qui ont parfois été chahutés lors du passage des manifestants dans la médiathèque.

Ce dimanche matin, Frédéric Villaume, tête de file du mouvement des Gilets jaunes et des #AntiPass à Besançon lui a répondu sur Facebook. "Mme la maire de Besançon s'indigne d'une déambulation revendicative et pacifique dans la médiathèque soumise à la présentation d'un Pass sanitaire mais ne s'offusque en rien que des salariés, des soignants se retrouvent sans salaire ni traitement mis au ban de la société" indique-t-il. "Elle ne s'offusque pas non plus que des citoyens soient privés de culture, de moyens de transport, de loisir, d'activités sportives".

En France, 28 920 personnes ont manifesté samedi partout en France contre le pass sanitaire  selon le ministère de l'Intérieur. Un chiffre de participation en légère hausse par rapport à la semaine dernière. Le ministère a recensé 165 actions sur tout le territoire, avec 3 240 manifestants à Paris où au moins deux cortèges avaient été déclarés à la préfecture de police.

La mobilisation, lancée mi-juillet, est en baisse régulière depuis le 7 août qui avait connu un pic de 237 000 manifestants, selon les chiffres des autorités. Le ministère de l'Intérieur avait recensé samedi dernier une nette baisse de la participation avec 2 .000 manifestants, dont 3 320 à Paris. La semaine précédente, ils étaient plus de 40 000 selon le ministère et 73 130 selon le collectif militant Le Nombre jaune.

Vendredi, le Parlement a autorisé le possible recours au pass sanitaire jusqu'au 31 juillet, après le vote par l'Assemblée nationale dans une ambiance tendue du projet de loi de "vigilance sanitaire", approuvé par 118 voix contre 89 et une abstention.

La France fait face à un rebond épidémique

Comme partout en Europe, l'épidémie connaît un rebond en France à l'entrée dans la saison froide et Emmanuel Macron s'exprimera mardi à 20 heures sur ce sujet, sans doute dans la foulée d'un Conseil de défense sanitaire.

L'Agence nationale de santé publique faisait état vendredi de 8 998 nouveaux cas et d'un taux de positivité de 2,4 % sur les sept derniers jours. Une semaine auparavant, ce taux, qui mesure la proportion de cas parmi les personnes testées, n'était que de 1,9 %.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

La confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation

Faute de réponse sur le revenu paysan, le syndicat de la confédération paysanne de Bourgogne-Franche-Comté appelle à une poursuite de la mobilisation, apprend-on vendredi 2 février 2024. Pour rappel, les syndicats majoritaires FNSEA et Jeunes agriculteurs ont, eux, appelés jeudi à suspendre les blocages suite aux annonces du Premier ministre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.51
nuageux
le 27/02 à 0h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
91 %