Alerte Témoin

Appel à la mobilisation pour le don de sang

Publié le 11/07/2012 - 13:19
Mis à jour le 11/07/2012 - 13:27

1000 poches de sang supplémentaires sont nécessaires cet été pour satisfaire les besoins. Malgré la mobilisation continue des donneurs réguliers tout au long de l’année, une baisse de la fréquentation dans les collectes est attendue pour l’été. L’Etablissement français du sang (EFS) lance donc un nouvel appel à la mobilisation des donneurs.

solidarité

Les vacances scolaires constituent traditionnellement une période plus difficile pour assurer l’approvisionnement en sang des établissements de santé en raison de l’absence des donneurs réguliers.

Les difficultés à mobiliser concernent notamment le recrutement de nouveaux donneurs : il faut chaque année plus de 12 % de nouveaux donneurs pour compenser les 7 à 8 % de donneurs contre-indiqués (voyages à l’étranger où sévit le paludisme, opérations chirurgicales dans les quatre 4 derniers mois, infections …) et les 3 à 4 % de donneurs qui ont atteint la limite d’âge.

L’EFS Bourgogne Franche-Comté prévoit pour sa région un stock de 11 jours durant l’été (contre 14 jours habituellement).

Dans ce contexte, l’EFS sollicite dès à présent les personnes qui n’ont encore jamais donné ou qui ne sont pas venues depuis longtemps à donner leur sang dans les prochaines semaines. Ces donneurs potentiels sont vivement conviés à se présenter sur les collectes mobiles ou sur les sites fixes de l’EFS.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     11.31
    peu nuageux
    le 05/08 à 0h00
    Vent
    1.52 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage