Après les « tuiles » de Cahuzac, les tartes au Comté de Pierre Moscovici

Publié le 25/09/2013 - 17:24
Mis à jour le 25/09/2013 - 17:25

Après les macarons de Christine Lagarde, les tuiles de Jérôme Cahuzac, voici les financiers de Bernard Cazeneuve, apportés jeudi par le ministre du Budget aux députés, conformément à un rite parlementaire mêlant pâtisserie et fiscalité. Pierre Moscovici a quant à lui préféré un en-cas salé...

PUBLICITÉ

Venu présenter le projet de loi de finances 2014 à la Commission des finances de l’Assemblée nationale, le ministre de l’Economie Pierre Moscovici a indiqué aux députés avoir apporté un en-cas, à savoir des « tartes au Comté« , 
un fromage produit sur ses terres électorales, et des « biscuits de la Manche »,  région chère à son ministre délégué au Budget.

Prenant la parole, Bernard Cazeneuve a alors expliqué que ces biscuits étaient… « des financiers« , une pâtisserie à la poudre d’amandes. Les deux ministres perpétuent une tradition budgétaire et pâtissière lancée avant eux, qui veut que Bercy, pour faire passer les austères présentations financières, offre quelques menues douceurs aux députés.

En juillet 2012 Jérôme Cahuzac, alors ministre au Budget, avait déjà marqué les esprits par son choix. Faisant référence aux ministres l’ayant précédé, M. Cahuzac, qui a démissionné avec fracas en mars dernier à cause d’un scandale de fraude fiscale, avait dit aux députés: « Christine Lagarde apportait des macarons, Valérie Pécresse des chouquettes dont je dois dire qu’elles étaient remarquablement choisies (…). Mes collaborateurs ont choisi des tuiles, n’y voyez rigoureusement aucune signification.« 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.98
légère pluie
le 20/05 à 12h00
Vent
3.74 m/s
Pression
1009.41 hPa
Humidité
93 %

Sondage