Les tarifs Diabolo "pas à l’ordre du jour" au Grand Besançon

Publié le 13/09/2012 - 12:05
Mis à jour le 13/09/2012 - 14:16

Le Grand Besançon réagit au mail de la FCPE envoyé aux élus de l’agglomération et lié à l’augmentation des tarifs Diabolo sur les  lignes Ginko votée le 28 juin. Les parents d’élèves  leur demandent de prendre position lors du conseil  de ce jeudi 13 septembre. Mais pour le Grand Besançon, le conseil de communauté « n’a pas vocation à examiner cette question, celle-ci n’étant pas inscrite à l’ordre du jour » et  argumente. Pour cette rentrée, le Grand Besançon a en effet décidé de faire dans la pédagogie…

 ©
©

démocratie et pédagogie

Le 8 septembre, la FCPE du Doubs envoyait une lettre ouverte pour demander aux élus du Grand Besançon de se positionner sur l’augmentation des tarifs des abonnements Diabolo. Une rencontre s’est d’ailleurs tenue le 23 août dernier sur cette question qui a alimenté la grogne des parents durant l’été.

« Un titre qui ne saurait être gratuit »

Dans une lettre envoyée ce lundi aux maire des 59 communes du Grand Besançon, Gabriel Baulieu et Jean-Claude Roy ( 1er et 2e vice président du Grand Besançon) reviennent sur cette rencontre et expliquent que le Grand Besançon se donne jusqu’à la fin de l’année pour étudier la possibilité de créer un titre de transport spécifique aux collégien et lycéens mais « qui ne saurait être gratuit » contrairement aux allégations de la FCPE sur ce point.

Souvenez-vous pourquoi vous avez voté cette augmentation.... 

Le Grand Besançon a donc envoyé une note explicative (ci-dessous) à ses élus pour leur rappeler pourquoi ils avaient voté cette augmentation le 28 juin . Occasion aussi d’expliquer que le sujet ne devrait pas être abordé ce jeudi soir car « conformément à nos statuts et au principe de notre démocratie locale, toute décision du Conseil Communautaire doit préalablement faire l’objet d’un examen en commission et en bureau d’agglomération ». Pas sûr que la FCPE   apprécie ce principe de démocratie…

Argumentaire Augmentation Tarifs Diabolo Ginko Septembre 2012

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

UTBM : 50 heures pour créer un court-métrage lors du festival Film d’un jour

Organisé par les étudiants de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, la 19e édition du festival Film d’un jour revient cette année dans l’Aire urbaine pour une 19e édition du 9 au 11 mai 2024. Durant ce festival, les étudiants sont réunis autour d’un même objectif commun, parvenir à créer un court métrage de A à Z en 50h maximum.  

Une équipe UTBM en finale nationale des Entrep’

L’équipe Modul’ de l’Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) a décroché la victoire au concours des Entrep’ de Franche-Comté face à 17 autres équipes de la région. En promouvant une nouvelle définition de la productivité axée non pas sur l'augmentation des heures de travail, mais sur leur optimisation, apprend-on mercredi 24 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.52
légère pluie
le 21/05 à 18h00
Vent
3.62 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
95 %