Baby-sitting : où faire garder son enfant pour la rentrée scolaire ?

Publié le 23/08/2017 - 11:29
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:06

La fin des vacances arrive à grands pas et il est parfois compliquer de trouver un(e) baby-sitter pour faire garder son enfant pour la rentrée 2017. Voici quelques pistes …

baby_sitting.jpg
©

La compagnie des Familles

Située au 11 rue Granvelle à Besançon, la compagnie des familles est un bon moyen pour trouver des jeunes "nous leur faisons passer un test écrit et un entretien oral", explique Marie-Amélie Sauvayre, la gérante de l'agence de Besançon.

Entre six à dix heures sont proposées par semaine aux étudiants pour qu'ils puissent répondre aux attentes des parents dans le Grand Besançon "surtout lors de la sortie de l'école, le matin et le mercredi après-midi", précise la gérante. Ce mode de garde permet de 's'adapter aux emplois du temps réguliers et fluctuants comme ceux des infirmières".

Le profil : Aucun diplôme n'est exigé pour les enfants de plus de trois ans. En dessous de cet âge, le diplôme petite enfance sera demandé. Un test et un entretien sont effectués au préalable.

La compagnie des familles recherche dix baby-sitters pour prendre soin d’enfants âgés de trois à dix ans, au domicile de leurs parents (trajets école/domicile, accompagnement activités extrascolaires, hygiène de l'enfant, éveil de l'enfant, accompagnement du travail scolaire…). CDI à pourvoir dès le 04/09/2017 sur Besançon.

Le CRIJ de Besançon

Le centre régional d'Information Jeunesse de Franche-Comté (Crij) de Besançon donne aussi la possibilité de déposer une candidature "ou de consulter les offres de babysitting", explique Céline Gresset, responsable service job Crij. Le site, babystting-fc.com, lié au Crij est d'ailleurs dédié à ce type de services au niveau de la Franche-Comté.

Des rencontres babysitting ? "Une journée est dédiée le 9 septembre 2017 pour permettre aux familles de voir les profils de jeunes désirant effectuer de la garde d'enfants. Nous les mettons ensuite en lien pour permettre d'échanger", précise Céline Gresset.

Comment cela fonctionne ? Il suffit de remplir le formulaire disponible sur le site. Les profils sont ensuite consultés pour les journées "rencontres babysitting".

Info +

Les journées rencontres babysitting :

Le 2 septembre 2017 dans ses locaux 3 rue Jules Vallès à Belfort

Le 9 septembre 2017 :

  • 27 rue de la République CRIJ de Besançon
  • 10 h à 12 h, dans ses locaux 17 place Perraud à Lons-le-Saunier
  • 10 h à 12 h, dans ses locaux 30 rue du Pré à Saint-Claude
  • 10 h à 12 h, dans ses locaux 13 Grande Rue. à Dole

Le samedi 16 septembre de 10 h à 13 h à la MJC de Morteau, 2 place de l'Eglise

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Violences policières, article 24, formation des forces de l’ordre… Entretien avec Emmanuelle Cordier, policière à Besançon

Après les attentats de 2015 suite auxquels les Françaises et le Français embrassaient les forces de l'ordre, qu'est-ce qui a changé dans leurs relations ? Y a-t-il des brebis galeuses au sein de la police ? Pour ou contre l'article 24 de la proposition de loi de "sécurité globale" ? Nous avons rencontré Emmanuelle Cordier, déléguée interdépartementale unité SGP Police du Doubs à Besançon pour en parler.

Skier à l’étranger ? Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives »

Y’aura-t-il des mesures contraignantes pour empêcher les Français d’aller skier à l’étranger? “S’il y a des pays qui maintiennent des stations ouvertes, il y aura des contrôles pour dissuader les Français” et pour “ne pas créer une situation de déséquilibre avec des stations en France”, a lancé le président Macron ce mardi 1er décembre lors d’une conférence de presse, en marge d’une visite du Premier ministre belge Alexander de Croo.

Missions et enjeux de la 7e brigade blindée de l’armée de Terre. On en parle avec le général Pierre-Yves Rondeau

Envoyés en mission pour 3 à 6 mois à travers le monde (Mali, Côte d'Ivoire, Liban…), les militaires de la 7e brigade blindée, subordonnée à la 1re division dont l'État-major est à Besançon, rentreront en France début 2021 en permission avant de reprendre une année d'entraînement. Le général de brigade Pierre-Yves Rondeau nous parle des missions de ces militaires et des prochains enjeux.

Sondage – En ce moment, soutenez-vous les forces de l’ordre ?

En plein débat sur l'article 24 de la proposition de loi dite de "sécurité globale", des images d'actes de violences de la part de policiers en service ont été rendues publiques ces dernières semaines (évacuation d'un camp de migrants, affaire Michel Zecler, manifestations...). Si certains critiquent les forces de l'ordre et leur hiérarchie, d'autres les défendent et évoquent un "surmenage". Et vous, soutenez-vous les forces de l'ordre malgré l'actualité ? C'est notre sondage de la semaine.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.54
couvert
le 03/12 à 12h00
Vent
4.19 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
43 %

Sondage