Bac annulé pour suspicion de tricherie : l’affaire devant la justice jeudi

Publié le 08/10/2012 - 15:22
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:20

En septembre dernier, deux jeunes hommes apprenaient l'annulation de leur bac par le rectorat de l'académie de Besançon, pour suspicion de fraude. Jeudi, le tribunal administratif de Besançon examinera les requêtes en référé déposées par les avocats des deux jeunes, qui contestent avoir triché.

Examen

PUBLICITÉ

La commission de discipline du baccalauréat de l’académie de Besançon a décidé en septembre d’annuler le bac professionnel des deux amis. Ils étudiaient dans la même classe d’un lycée de Besançon et ont obtenu 20/20 à une épreuve de rattrapage en mécanique, alors que leurs notes ne dépassaient pas 10/20 tout au long de l’année. Louche pour le rectorat.

Mais selon l’avocat de l’un d’eux, Me Randall Schwerdorffer, la commission « n’avance aucun élément prouvant que [son] client a triché». Le rectorat avait affirmé en septembre détenir des «faits précis et concordants qui permettaient de dire que ces deux candidats avaient fraudé ». Il appartient désormais au tribunal administratif bisontin de trancher. La juridiction se penchera jeudi sur la requête en référé suspension déposée par les avocats des deux jeunes, pour décider ou non de suspendre la décision du rectorat.

Une suspension de cette décision permettrait aux deux amis de poursuivre des études supérieures, en attendant que l’affaire soit jugée sur le fond.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.92
légère pluie
le 20/05 à 18h00
Vent
2.56 m/s
Pression
1010.5 hPa
Humidité
93 %

Sondage