Baccalauréat 2017 : les spécificités, le calendrier et les sanctions possibles...

Publié le 14/06/2017 - 17:22
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:50

Le baccalauréat 2017 démarre demain 15 juin 2017 pour se terminer le jeudi 22 juin inclus. Voici le calendrier et les spécificités. Bon courage à toutes et à tous !

examen_bac_wilson_diasabr.jpg
Photo d'illustration © CC Wilson Dias/ABr
PUBLICITÉ

Quelques spécificités …

Cinq candidats de l’académie de Besançon passeront leurs épreuves orales obligatoires à distance grâce à des visioconférences ou des web conférences. Ce dispositif s’adresse à des candidats au profil très spécifique (candidats géographiquement éloignés des centres d’examen, candidats en situation de  handicap, hospitalisés ou incarcérés).Ces candidats sont avertis par le recteur qui veille à maintenir le principe d’égalité entre tous les candidats à l’examen. Le recteur  s’assure de la qualité, de la sécurité et de la confidentialité des échanges entre  le candidat et l’examinateur. Un surveillant est présent auprès du candidat pour contrôler le bon déroulement de l’épreuve.

Modalités pour les épreuves de remplacement (de septembre)

Les candidats qui, pour une cause de force majeure dûment constatée, n’ont pu subir  tout ou partie des épreuves de la session organisée à la fin de l’année scolaire  peuvent, avec l’autorisation du recteur, se présenter à tout ou partie des épreuves  de remplacement organisées en septembre (à l’exclusion des épreuves d’EPS et des  épreuves facultatives). Les épreuves de remplacement sont strictement réservées aux candidats qui n’ont  pas pu se présenter aux épreuves de juin, soit du premier groupe, soit du second  groupe s’ils ont été admis à les subir. Les épreuves subies par anticipation donnent lieu de même à l’organisation  d’épreuves de remplacement. Le candidat doit subir à nouveau toutes les épreuves  de sa série même si il a composé dans certaines d’entre elles (sauf l’épreuve de TPE  pour le baccalauréat général).*

De nouvelles dispositions pour les candidats ajournés

Pour réduire les sorties sans diplôme, deux dispositions en faveur des candidats  ajournés aux examens des baccalauréats, CAP, BT et BTS sont effectives depuis  la session 2016. Dans toutes les voies de formation, les élèves ont la possibilité  de conserver leurs notes supérieures à dix et de préparer à nouveau l’examen dans  leur établissement d’origine.

Les chiffres du Baccalauréat en Franche-Comté :

  • 74 centres d’examens (34 pour le Bac général et le Bac technologique et 40 pour le Bac professionnel). Tous baccalauréats confondus et toutes épreuves anticipées comprises.
  • + de 3 000 correcteurs dont, 1 500 correcteurs pour le bac général et technologique (et 1 200 interrogateurs pour le bac général et technologique) et 1 600 correcteurs pour le bac professionnel
  • + de 63 000 copies à corriger pour le bac général et technologique environ 20 000 épreuves orales à organiser
  • 12 942 candidats, scolaires et non scolaires (+304 inscrits par rapport à 2016) : 11 232 candidats scolaires inscrits au baccalauréat du ministère de l’Éducation nationale (+492) ; 898 jeunes scolarisés dans un lycée agricole ou une maison familiale et rurale  (MFR) pour préparer un bac technologique ou professionnel du ministère de  l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt (MAAF) ; 812 candidats non scolaires (apprentis, candidats libres, …) (-175) ; 47 d’entre eux présenteront les épreuves des séries générales, technologiques  et professionnelles du MEN ; 165 celles des séries technologiques  et professionnelles du MAAF.

Les candidats  2017

  • 16 ans : candidat le plus jeune – bac général 
  • 50 ans : doyen des candidats – bac professionnel
  • 836 candidats en situation de handicap bénéficiant d’un aménagement  d’épreuves : 307 en bac général et en bac technologique (467 aménagements), 221 en bac professionnel, 308 en épreuves anticipées pour les bacs généraux et technologiques (396 aménagements).

Les sanctions concernant les fraudes :

  • le blâme 
  • la privation de toute mention portée sur le diplôme délivré au candidat admis 
  • l’interdiction de subir tout examen conduisant à l’obtention du baccalauréat pour  une durée maximum de cinq ans ou d’un titre ou diplôme délivré par un  établissement public dispensant des formations post-baccalauréat pour une durée  maximum de cinq ans. Cette sanction peut être prononcée avec sursis si  l’interdiction n’excède pas deux ans 
  • l’interdiction de prendre toute inscription dans un établissement public dispensant 
  • des formations post-baccalauréat pour une durée maximum de cinq ans

bac général

bac technologique

bac STL

bac pro

bac anticipé

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.85
ciel dégagé
le 19/09 à 18h00
Vent
2.86 m/s
Pression
1023.96 hPa
Humidité
62 %

Sondage