En photos : nos Bisontins aux Championnats du monde de barbe

Publié le 20/05/2019 - 10:21
Mis à jour le 21/05/2019 - 09:48

Une dizaine de Bisontins étaient ce week-end du 19 mai 2019 aux championnats du monde de barbe à Anvers. Résultats, pas de consécration ultime en poche mais une très belle 3eplace dans une catégorie et surtout, des étoiles plein la barbe...

Ils sont partis vendredi et revenus dimanche. Les barbus de la team Studio Barber Shop de Roche-lez-Beaupré, accompagnés de Rémy Gros, photographe, auront vécu une sacrément belle aventure ce week-end en Belgique.

500 concurrents barbus et originaux

Nos bisontins ont pu échanger autour de leur passion commune auprès de 500 concurrents venus du monde entier (Népal, Nouvelle-Zélande, Etats-Unis, Europe…), « tous rivalisant de style vestimentaire et d’originalité ». Ils auront également su en profiter pour découvrir de nouvelles techniques afin de parfaire leur style.

Un podium de pro

S’ils n’ont pas décroché de titre durant ces championnats, l’un de nos barbus, Yohann Catton, champion de France 2017 et vice-champion d’Europe 2018, s’est illustré en se plaçant sur le podium d’une catégorie très prestigieuse, la « verdi ».

Pour clôturer cette compétition de la manière la plus festive possible, les candidats ont paradé dans la ville d’Anvers en début de soirée, la population locale se pressant pour prendre des selfies avec les stars du week-end.

« C’est avec une grande fierté que nous rentrons. Fier de mes barbus. Nous n’avons pas tous gagné mais nous n’avons rien perdu » conclut Laurent Ropp, barbier officiel de la team #StudioBarberShop.

A voir si nos barbus locaux recommenceront l'expérience en Nouvelle-Zélande l'an prochain... "En tout cas, on le leur souhaite !"


1 Commentaire

un barbu avec une barbe bien taillée et scultée sa doit être le top
Publié le 21 mai 2019 à 06h58 par Pascal Carry • Membre

2 commentaires

Laisser un commentaire

Société

Concurrence déloyale : les maires de Besançon, Pontarlier et Montbéliard prêts à prendre un arrêté si rien n’est fait…

APPEL LANCÉ AU GOUVERNEMENT • Lors d’une visioconférence donnée ce 31 octobre 2020 devant la presse, plusieurs maires (Besançon, Montbéliard et Pontarlier) se sont unis afin d'affirmer leur soutien aux commerces* qui sont fermés suite au confinement. Ils dénoncent une concurrence déloyale...

Confinement : des maires bravent l’interdiction de fermeture des commerces

Mise à jour ce 31 octobre •

Les maires de Perpignan ou de villes plus petites, comme Brive (Corrèze), Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) ou Aubusson (Creuse), ont pris ce vendredi 30 octobre 2020 des arrêtés autorisant l'ouverture des commerces non alimentaires de leur ville, en contradiction avec les mesures gouvernementales de confinement.

Confinement #2 : un aperçu de Besançon ce vendredi matin…

D’habitude, le vendredi matin, entre 08h30 et 09h00, la ville de Besançon est particulièrement vivante la veille du week-end. Les arrêts de bus et de tram sont pleins, ça grouille de voitures qui se suivent de très près dans des files de feux tricolores... mais ce vendredi 30 octobre, c’était différent, très différent, en cette première matinée de confinement.

A Nice, Macron dénonce « une attaque terroriste islamiste » contre la France

L'opération Sentinelle de 3.000 à 7.000 militaires •

"Très clairement c'est la France qui est attaquée"Emmanuel Macron a dénoncé jeudi depuis Nice "une attaque terroriste islamiste" dans la basilique Notre-Dame qui a fait trois morts, et annoncé le passage de 3.000 à 7.000 soldats pour l'opération Sentinelle pour protéger les lieux de culte et les écoles.

Confinement : ce qu’il faut retenir de la conférence de presse du Premier ministre

Ce jeudi 29 octobre, à quelques heures du début du deuxième confinement en France, le Premier ministre Jean Castex entouré de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, Elisabeth Borne ministre du Travail, Bruno Le Maire, ministre de l'Economie, Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et Olivier Véran, ministre de la Santé, a détaillé la feuille de route.

Besançon : réaction d’Anne Vignot suite au confinement annoncé par le président de la République

La forte dégradation de la situation sanitaire a conduit le président de la République à annoncer un confinement à compter de ce jeudi 29 octobre à minuit. Anne Vignot, maire de Besançon, présidente de Grand Besançon Métropole, prend acte de cette décision, "nécessaire au regard de la crise sanitaire".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.05
ciel dégagé
le 31/10 à 18h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
96 %

Sondage