Besançon : 45 familles pourront partir en vacances cet été avec l'aide de la Ville et des maisons de quartier

Publié le 23/07/2023 - 18:05
Mis à jour le 22/07/2023 - 07:10

Après deux expériences pendant les étés 2021 et 2022, la Ville de Besançon souhaite reconduire la proposition de départs en vacances familiales. Objectif : faciliter le départ en vacances de familles qui, pour de multiples raisons, n’en ont pas la possibilité (problèmes économiques, de mobilité, de connaissance…).

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Deux séjours avaient été organisés en 2021, cinq séjours en 2022.

Outre le soutien financier dont elles bénéficient, les familles sont accompagnées dans la constitution des dossiers et la préparation des séjours par les référents familles des maisons de quartier municipales et associatives ayant répondu à l’appel à projet.

Un travail en amont a été opéré entre la Ligue et la Direction Vie des Quartiers afin d’avoir connaissance des différentes possibilités d’aides et des différentes possibilités de départ ou de lieux d’accueil. Le repérage des familles est effectué par les référents des maisons de quartier.

Sur place, un programme d’activité est proposé permettant à la fois de vivre des temps en famille et des temps de répit aux parents grâce à des activités proposées aux enfants.

"Ce projet n’aurait pu avoir lieu sans un partenariat avec l’ensemble des acteurs du territoire et des aides complémentaires - aides VACAF, ticket séjours vacances de la Ville de Besançon, AFL association familiale laïque, Conseil départemental du Doubs -", précise la Ville de Besançon dans un communiqué.

162 personnes partiront en vacances en 2023

Selon une premier bilan de la Ville pour l'été 2023, 45 familles (40 en 2022) soit 162 participants (151 en 2022) issues de quartiers prioritaires de la Ville de Besançon profiteront du dispositif municipal. À noter qu'en moyenne, les familles, monoparentales, couples avec enfant(s), familles nombreuses, doivent régler 10% du séjour.

Ce sont cinq séjours de cinq jours au départ de Besançon (différents lieux de ramassage au besoin) en pension complète (repas, fournitures des draps et linge de toilette, ménage en fin de séjour, taxe de séjour, assurance) qui sont proposés, ainsi que trois séjours accompagnés avec des référents familles aux Moussières (piscine, club enfant-adolescents, construction de cabanes, land art, randonnée journée avec repas "trappeur" ; programme d’activité pour les adultes et familles : rendez-vous toniques (aquagym, remise en forme), des visites locales (fromagerie et autres curiosités régionales), des randonnées découvertes guidées en journée ou demi-journée... ; soirée cabaret, soirée dansante, quiz et jeux divers, balade au coucher de soleil, défis sportifs….

Le dispositif compte également deux séjours accompagnés par un animateur de la ville à Villers-le-Lac (pot d’accueil, accès à la piscine, un programme d’activités sur mesure avec visite d’une ferme et d’une fromagerie, visite de la grotte de Remonot et du Tuyé, visite du cirque de la consolation, balade en calèche).

Infos +

La Ville de Besançon souligne que "l’aide non négligeable de l’Association familiale laïque a permis de subventionner les budgets manquant sans quoi les départs n’auraient pu avoir lieu". Et d'ajouter : "les budgets alloués ont été encore plus conséquents cette année (33 000 € d’aide AFL, 25 000 € en 2022)."

L’aide de la Caisse d’allocations familiales du Doubs représente 25 % du coût global. Elle est plafonnée à 500 € par famille et ne prend pas en compte le transport et les compléments.

L’aide de la Ville de Besançon est l’attribution de Tickets séjours familles  (en 2022 : 191 tickets séjours distribués pour 17.358 €).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.98
peu nuageux
le 13/07 à 21h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
84 %