Besançon : contre le pass sanitaire, La Citronnade et Le Tandem prennent parti

Publié le 26/08/2021 - 10:53
Mis à jour le 26/08/2021 - 10:20

Les gérants du salon de thé La Citronnade et le bar Le Tandem à Besançon ont décidé de prendre position par rapport à l’obligation du pass sanitaire pour pouvoir se rendre dans leur commerce.

 © Le Tandem/Facebook
© Le Tandem/Facebook

C'est sur les réseaux sociaux que les gérants de La Citronnade, rue Ronchaux, ont annoncé la nouvelle mercredi.

"La mise en place du pass sanitaire ne correspondant pas à nos valeurs, nous vous informons que nous ouvrons uniquement la restauration en mode à emporter et ceci à partir de début septembre 2021". Ils expliquent que "Nous n'avons pas choisi ce métier ni créé ce lieu pour contrôler des Citrons ni les diviser !"

"Nous avons la sensation que nos droits fondamentaux sont bafoués"

La Citronnade n'est pas le seul commerce à rendre public son positionnement sur le pass sanitaire. La gérante et les salariés du bar Le Tandem quai Vauban ont décidé de faire grève chaque samedi depuis le 21 août pour protester contre le pass sanitaire obligatoire. La gérante du lieu explique sur les réseaux sociaux qu'"en tant que restaurateur barman, nous ne voulons ni contrôler ni trier nos clients. Nous voulons protester pour protéger nos idées et celles de nos enfants." Elle ajoute que "nous ne sommes ni -antivax- ni -pro-vaccin-, nous allons manifester notre ras-le-bol et revendiquer notre droit d'exercer notre métier librement et non sous la contrainte."

Enfin, elle affirme que "nous avons la sensation que nos droits fondamentaux sont bafoués. À la fin du mois, il y aura la vaccination obligatoire de nos salariés, et quoi d’autre le mois prochain, jusqu’où tout ceci nous mènera ? Nous tout ce qu’on veut c’est vous régaler dans la joie."

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Qui sont les travailleurs indépendants en Franche-Comté ?

Depuis novembre 2022, le nombre de travailleurs indépendants (TI) n’a cessé d’augmenter en Franche-Comté avec un rythme moins soutenu qu’en 2021, selon les dernières donnés de l'Urssaf Franche-Comté. La région compte désormais 59.500 indépendants dont 27.900 travailleurs indépendants classiques et 31.600 auto-entrepreneurs (AE).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.49
nuageux
le 24/04 à 0h00
Vent
0.88 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
88 %