Besançon : Halde à la discrimination

Publié le 03/02/2010 - 11:08
Mis à jour le 03/02/2010 - 11:08

Le président de la Halde, Louis Schweitzer, était à Besançon mardi pour signer une convention de lutte contre la discrimination avec la Ville de Besançon .

 ©
©
Avec Lyon, Bordeaux et Paris, Besançon est devenue une ville expérimentale qui a pris l’engagement de lutter contre les discriminations. La Ville a signé une convention avec la Haute Autorité de Lutte contre les discriminations et pour l’égalité représentée par son président Louis Schweitzer.
Le code pénal dénombre 18 critères de discrimination prohibés comme l’origine, le sexe, l’âge, l’état de santé, l’orientation sexuelle ou les opinions politiques et syndicales.

Pour le Doubs, le correspondant local de la Halde est Jean-Claude Lassout. Ce dernier est chargé d’accueillir le public s’estimant victime de discrimination, de l’informer, de l’orienter éventuellement, de l’aider à la constitution de son dossier de réclamation et de résoudre à l’amiable toute affaire dans son champs de compétence.

Une opération de sensibilisation, co-animée par la Halde et la Ville de Besançon a lieu aujourd’hui mercredi de 12h à 17h30 Place Pasteur.

Jean-Claude LASSOUT
Espace des Bains Douches
1 rue de l’Ecole de Besançon (quartier Battant Madeleine)
25000 Besançon
Permanence les 3 premiers vendredis de chaque mois, de 9h à 12h, sur rendez-vous au 03 81 41 57 58
jean-claude.lassout@halde.fr

et

Maison de quartier de Planoise
centre Nelson Mandela
13 avenue Ile-de-France
25000 Besançon
Permanence le dernier vendredi du mois, de 9h à 12h, sur rdv au 03 81 87 81 20

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Chantal Carroger, la directrice du CHU de Besançon, part en retraite

Après sept années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai 2022 pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général adjoint, jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur général dont la prise de fonction débutera au 1er janvier 2023.

Une marche militante contre l’homophobie et la transphobie le 21 mai à Besançon

Les agressions liées à l’orientation sexuelle sont en hausse depuis plusieurs années en France comme partout dans le monde. Face à cette recrudescence des agressions lgbtqiaphobes, des associations bisontines ont décidé de se rendre visibles à l’occasion du mois des fiertés lors d’une marche militante qui se déroulera samedi 21 mai 2022 à Besançon.

Nutri-score D et E : « Gare aux fausses interprétations ! » alerte l’UFC Que Choisir

L'UFC Que choisir organise ce mois de mai 2022 une campagne de communication en faveur du Nutri-score, étiquetage affichant la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. L’association met en garde sur les mauvaises interprétations, notamment sur les aliments traditionnels de Bourgogne-Franche-Comté.

Développement d’un « engagement différencié » chez les sapeurs-pompiers du Doubs 

Le service départemental d’incendie et de secours du Doubs (SDIS 25) organise ce samedi 7 mai 2022 un séminaire à destination de tous les chefs de centre d’incendie et de secours du corps départemental sur la thématique de l’engagement différencié. Zoom sur ces missions ciblées avec Charles Claudet, chef du cabinet du chef de corps départemental des sapeurs- pompiers du Doubs.

Radio Bip cambriolée à Besançon : un appel aux dons pour racheter du matériel

Dans la nuit de dimanche 1er à lundi 2 mai, la veille de la journée internationale de la liberté de la presse, les locaux de Radio Bip situés rue de la Viotte à Besançon ont été cambriolés. Pas moins de 11.000€ de matériel ont été emportés par les malfaiteurs. La radio associative lance une cagnotte en ligne pour racheter le matériel qui ne serait pas pris en compte par les assurances.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.9
couvert
le 19/05 à 9h00
Vent
5.95 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
21 %

Sondage