Alerte Témoin

Besançon : la ville s'engage à soutenir l'habitat «participatif»

Publié le 24/11/2011 - 23:55
Mis à jour le 24/11/2011 - 23:55

Quinze collectivités locales, dont la ville de Besançon, se sont engagées au travers d'une charte signée à Grenoble à soutenir le développement de l'habitat «participatif», un mode de gestion mutualisé du logement.
 

«La signature de cette charte est un moment politique. A travers elle, l'habitat participatif entre dans la sphère politique», a déclaré au cours d'un point DE presse Alain Jund, adjoint à l'urbanisme de Strasbourg, ville qui coordonne le réseau nationa

Troisième voie entre l'habitat collectif (privé ou social) et la maison individuelle, l'habitat participatif est l'héritier du Mouvement pour l'habitat groupé autogéré (MHGA) né en 1977.

Le concept prend aujourd'hui une multitude de formes: promotion immobilière autogérée à plusieurs familles, coopératives d'habitants, habitat groupé, etc.

Les collectivités signataires s'engagent «à encourager ce mode de construction de la ville» via, par exemple, des aides juridiques ou financières, selon M. Jund.

«L'objectif à terme, c'est que le concept de l'habitat participatif soit un jour inscrit dans la loi», a-t-il ajouté.

Les collectivités signataires sont les villes de Rennes, Toulouse, Strasbourg, Lille, Paris, Montreuil, Grenoble, Besançon, Saint-Denis et Bordeaux, les communautés urbaines du Grand Lyon, Grand Toulouse et d'Arras et les régions Ile-de-France et Rhône-Alpes. 

(source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le port du masque obligatoire sur les marchés et lors de manifestations publiques déclarées

RAPPEL • Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de rendre le port du masque obligatoire sur l’ensemble du département, à compter du samedi 15 août à 08h et jusqu’au lundi 14 septembre 2020 08h, pour les personnes de 11 ans et plus, dans tout rassemblement ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert mettant en présence de manière simultanée plus de 10 personnes.

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.92
    ciel dégagé
    le 15/08 à 6h00
    Vent
    0.65 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    88 %

    Sondage