Besançon : L’EREA rebaptisé en honneur à Simone Veil

Publié le 23/05/2019 - 11:49
Mis à jour le 23/05/2019 - 11:49

Ce mardi 22 mai 2019, l’établissement régional d’enseignement adapté (EREA) Alain Fournier de Besançon a été rebaptisé Simone Veil, dans le cadre du printemps de l’égalité hommes-femmes.

Le baptême de l’EREA Simone Veil à Besançon s’inscrit dans le cadre du premier Printemps de l’égalité, opération mise en œuvre par la Région Bourgogne-Franche-Comté, qui, depuis le 8 mai dernier, vise à mettre en exergue les inégalités femmes-hommesdans dix champs d’intervention de la Région (culture, formation, Europe, éducation, sport…) et à valoriser des actions pour y remédier, conduites ou financées par la Région.

La cérémonie s’est déroulée ce mardi, en présence de Stéphane Guiguet, vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge des lycées et de l’apprentissage, Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge du sport, de l’égalité et de la citoyenneté, Jean-François Chanet, recteur de l’académie de Besançon, chancelier des universités, recteur de la région académique Bourgogne-Franche-Comté, et Christophe Fleith, directeur de l’EREA Simone Veil.

Des lycées rebaptisés en référence à des femmes

Soucieuse de ce rééquilibrage et de rendre davantage visibles les femmes dans l’Histoire (2 % des noms des rues en France font référence à une femme), la Région a rebaptisé trois lycées en mettant les femmes à l’honneur :

  • Le lycée polyvalent Germaine Tillion à Montbéliard (2017)
  • Le lycée professionnel Claudie Haigneré à Blanzy (2017)
  • Et l’établissement régional d’enseignement adapté Simone Veil à Besançon cette année.

Simone Veil, loi de l'IVG

Ce baptême officiel met à l’honneur Simone Veil qui a été Présidente du Parlement européen de 1979 à 1982 et qui a œuvré pour la réconciliation franco-allemande et la construction européenne. Son nom restera lié à la loi dépénalisant le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse, IVG.

Par ailleurs, le choix s’est porté sur l’EREA Alain Fournier qui portait le même nom qu’un deuxième établissement en Bourgogne-Franche-Comté : l’EREA de Beaune.

En application du code de l’éducation, la dénomination d’un établissement public est de la compétence de la collectivité territoriale de rattachement, après avis du maire de la commune d’implantation (ici Besançon) et du conseil d’administration de l’établissement.

Le conseil d’administration de l’établissement régional d’enseignement adapté Alain Fournier a adopté en date du 24 mai 2018 le nom de Simone Veil comme nouveau nom de l’établissement, ainsi que l’Assemblée plénière régionale en date du 29 mars dernier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Décès de Paulette Guinchard : une minute de silence observée à 12h00

La Ville de Besançon a décidé de mettre ses drapeaux en berne le jour des obsèques de Paulette Guinchard.Une minute de silence sera observée ce vendredi 5 mars 2021 à 12h00 en mairie sur l’esplanade des droits de l’Homme. Figure de la vie politique à Besançon et ancienne secrétaire d'État aux personnes âgées, elle est décédée ce jeudi 4 mars 202 à l'âge de 71 ans. Un registre de condoléances sera ouvert jusqu’à ses obsèques en mairie.

Violences conjugales : ouverture d’une permanence pour le droit des femmes à Métabief 

Suite à l’augmentation des faits de violences conjugales relevés sur de la Communauté de Communes du Mont d’Or et des Deux Lacs, la municipalité de Métabief a souhaité porter assistance aux femmes et aux familles en difficulté via le CIDFF : Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles. Il sera ouvert une fois par mois le mercredi après-midi.

À la rencontre de Gérard Vives, parrain de l’événement bisontin Lundisociable

Après être entré dans la vie des Français il y a presque 30 ans avec la série "Les filles d'à côté", Gérard Vives a continué sa carrière à la télévision, mais aussi dans le sport. Cette année, il a accepté d'être le parrain de Lundisociable qui se tiendra le 8 mars 2021 au Kursaal de Besançon. Il nous en parle...

RN57 : deux associations bisontines démontent les arguments « écolos » de LR et du PS

Suite aux nombreuses réactions médiatisées sur le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon, en particulier de Ludovic Fagaut (LR), Jacques Grosperrin (LR) et Nicolas Bodin (PS) avec des arguments "écologiques", l'Association Vélo Besançon (AVB) et Alternatiba, "très énervées" appellent "au bon sens" dans un communiqué du 27 février 2021.

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

Inscriptions jusqu'au 19 mars • L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.

Pas de « Baby boom » après le premier confinement : la natalité en chute libre en France

Au printemps 2020, les romantiques pronostiquaient un "baby-boom" dans la foulée du premier confinement national. Ces longues journées passées sous le même toit n’allaient-elles pas rapprocher les cœurs et les corps, stimulant les désirs d’enfants ? Un an plus tard, les faits donnent plutôt raison aux pessimistes : la natalité est en chute libre en France, sur fond de morosité ambiante, selon les données publiées par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), jeudi 25 février.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.43
légère pluie
le 05/03 à 15h00
Vent
4.4 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
94 %

Sondage