Besançon : pour la première fois, la Région Bourgogne Franche-Comté finance... des démolitions

Publié le 23/05/2018 - 14:22
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:40

La présidente de Région Bourgogne Franche-Comté, le maire de Besançon ainsi que le maire de Novillars et le 1er vice-président du Grand Besançon ont signé une convention régionale de cohésion sociale et urbaine mercredi 23 mai 2018 dans le quartier de la Grette, actuellement en déconstruction. Quels sont les objectifs de cette convention ? Quel rôle pour la Région Bourgogne Franche-Comté ? Réponses… 

dsc_7210.jpg
©

Cette convention s'inscrit dans le cadre du Contrat de ville du Grand Besançon, du protocole de préfiguration Nouveau programme national de renouvèlement urbain (NPNRU) ainsi que des règlements d'intervention régionaux relatifs à la rénovation urbaine et à la cohésion sociale. 

Treize quartiers vont ainsi être rénovés dont : 

Cinq quartiers prioritaires :

  • Planoise (NPNRU d'intérêt national)
  • Grette (NPNRU d'intérêt régional signalé)
  • Montrapon
  • Clairs-Soleils
  • Palente-Orchamps 

Trois quartiers de l'ancienne géographie prioritaire de fait des quartiers/secteurs en veille sur Besançon :

  • Battant
  • Amitiés
  • Vareilles. 

Cinq quartiers/secteurs en observation :

  • À Besançon : Cité Viotte, Pelouse, Schlumberger-Rosemont-Pesty, les Hauts de Saint Claude.
  • Dans les autres communes de la Communauté d'agglomération du Grand Besançon : Curie/Pasteur à Novillars.

Les financements de La Région 

"Apriori, jamais la Région ne participe à des démolitions" a déclaré Marie-Guite Dufay, président de la Région Bourgogne Franche-Comté. "Mais cette démolition s'inscrit dans un tel objectif ambitieux qu'il nous était impossible de passer à côté. Nous n'oublions pas qu'il y a des opérations fortes et ambitieuses, des actions dans le cadre du Contrat de ville pour que la ville soit dans une position d'équité pour tout ses quartiers", a-t-elle ajouté.

  • L'engagement financier de la Région Bourgogne Franche-Comté s'élève à 2 millions d'euros pour le programme de renouvellement urbain de la Grette (408).
  • Une enveloppe complémentaire pourra éventuellement être attribuée en 2018 sous forme de "réserve de performance" soit 500 000€ pour les opérations des autres quartiers prioritaires ou quartiers en veille ou en observation, et 150 000€ par année pour les actions de cohésion sociale.

Par ces financements, la Région souhaite "accompagner des actions innovantes favorisant l'accès à l'orientation, à l'information, à la formation et à l'emploi", est-il précisé dans la convention.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Allégement du confinement : ce qu'il faut retenir de l'allocution présidentielle...

Trois phases • Saluant la mobilisation de la population, Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement  s'est félicité que la circulation du virus ait été "freinée", mais le Covid-19 "demeure très présent" en France comme dans le reste de l'Europe. De ce fait, Emmanuel Macron a annoncé que l'allègement des restrictions ne se ferait pas du jour au lendemain mais en trois phases jusqu'au 20 janvier. Sa mise en oeuvre dépendra de l'évolution de l'épidémie, a-t-il averti.

Commerces, vacances de Noël… Quelles mesures Emmanuel Macron devrait-il annoncer mardi soir ?

Le chef de l'Etat s'exprimera lors d'une allocution mardi 24 novembre 2020 à 20h pour annoncer le "cap" de ces prochaines semaines, de ces prochains mois et les premières mesures "d'allègement des contraintes" qui devraient prendre effet à partir du 1er décembre. Quelles seront-elles ?
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.43
légère pluie
le 01/12 à 15h00
Vent
1.87 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %

Sondage