Besançon s’offre un guide "Un Grand Week-end" Hachette

Publié le 05/07/2013 - 13:06
Mis à jour le 05/07/2013 - 13:19

Besançon figure désormais au nombre des villes qui bénéficient d’un guide de la collection "Un Grand Week-end" des éditions Hachette… moyennant 86.000 euros, versés par la Ville, la Communauté d’agglomération du Grand Besançon et le Conseil régional de Franche-Comté.

20130704grandweekend.jpg
Cécile Petiau, directrice éditoriale chez Hachette Tourisme ©miss dom

attirer des touristes

PUBLICITÉ

« Après Rome, Londres, Venise, Amsterdam…, Besançon est enfin rentrée dans les guides très sélects Un Grand Week-end d’Hachette », a déclaré le jeudi 4 juillet 2013 Jean-François Girard, adjoint au maire de Besançon, en charge du tourisme, des congrès et de la Citadelle, lors de la présentation du petit volume consacré à la capitale comtoise. A relativiser tout de même car, si cette collection dédiée aux courts séjours ne se consacrait lors de sa création, il y a une quinzaine d’années, qu’aux grandes villes touristiques européennes et internationales, elle compte désormais dans son catalogue déjà plusieurs autres cités françaises de l’Est telles Colmar, Mulhouse ou Metz. 

Un partenariat financier

Sollicitée par l’éditeur en mars 2012, la Ville a aussitôt répondu favorablement à  sa demande de partenariat, estimant qu’un tel ouvrage incitant à venir visiter Besançon en deux ou trois jours s’inscrivait parfaitement dans sa stratégie de développement touristique.

Ce partenariat s’est concrétisé d’une part par des échanges entre l’auteur et les services de la Ville et des sites concernés, d’autre part par un apport financier de 86.000 euros répartis à hauteur de 44.000 euros pour la Ville, 10.000 euros pour l’agglomération du Grand Besançon et 32.000 euros pour le Conseil régional de Franche-Comté. 

Un regard innocent sur la ville

Présenter l’essentiel d’une ville, dans un petit format, en donnant des infos très pratiques, très lisibles, très efficaces à un touriste désirant y passer quelques jours, telle est la philosophie de cette collection qui selon Cécile Petiau, directrice éditoriale chez Hachette Tourisme, se démarque de la concurrence par son « carnet d’adresse » : « Celui-ci est la marque de fabrique de la collection car on a une vaste sélection d’hôtels, de restaurants, et aussi du shopping avec des adresses sympas où acheter des souvenirs en artisanat, spécialités locales et gastronomiques« .

L’auteur, Hélène Duparc, qui ne connaissait pas Besançon, s’est donc mise totalement dans la peau d’un touriste, a exploré la ville, ses richesses et fait ses choix. « Elle a eu un regard innocent sur la ville. C’est elle qui a fait sa sélection d’adresses et défini les balades, souligne Cécile Petiau. Ca reste vraiment des choix d’auteur, même si ceux-ci ont été largement discutés avec les représentants de la mairie ».

 Au sujet du contenu de ce guide, lire notre encadré ci-contre à droite.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.71
légère pluie
le 20/08 à 15h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1025.16 hPa
Humidité
80 %

Sondage