Alerte Témoin

Besançon : un appel au financement pour l'installation de deux familles de migrants

Publié le 06/07/2016 - 10:46
Mis à jour le 06/07/2016 - 16:27

Dominique Marcoux, "chrétien soucieux du devenir de ses prochains", a lancé sur la plateforme Leechi un financement participatif à destination de deux familles de migrants. Celles-ci ont besoin, afin d'acheter leurs cartes de séjour obtenues après trois années en France, de 1 700 euros au total. 

nouveaute-prise-de-rendez-vous-en-ligne-pour-les-demandes-de-titre-de-sejour_large.jpg
©DR

Solidarité migrants

La famille Simonyan, d'origine arménienne, se compose des deux parents et des deux filles, Tatevic et Ani, âgées respectivement de 20 ans et 17 ans. Le couple Joti quant à lui, d'origine albanaise, a également deux enfants : un fils, Elio, âgé de 3 ans, et Helena, âgée de 10 ans.

Ces deux foyers ont finalement obtenu, après trois ans de procédure, le droit d'obtenir leurs cartes de séjour. Pour cela, ils doivent cependant verser 340 euros par personne majeure, ce qui, pour les deux familles, revient à un total de 1700 euros. Celles-ci n'ont pas les fonds nécessaires pour acquérir le papier tant désiré puisque selon M. Marcoux, "elles sont dans l'incapacité de travailler, malgré leur désir, n'ayant pas les papiers nécessaires." Ainsi, en sa qualité de citoyen désireux d'aider, Dominique, sa femme et sa fille ont décidé de lancer un financement participatif pour que les deux familles puissent finalement s'épanouir en France.

 Vous pouvez aider à financer l'installation de ces deux familles sur la page dédie de leechi.com.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Attaques contre des chevaux : le conseil du cheval appelle à la vigilance

Alors qu'un cheval a été retrouvé mort à Cortembert en Saône-et-Loire près de Cluny et après la multiplication des actes des barbaries auprès de chevaux, le conseil du cheval de Bourgogne Franche-Comté appelle les professionnels de la filière et les agriculteurs à la vigilance face à des comportements suspects.

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.33
    ciel dégagé
    le 12/08 à 6h00
    Vent
    1 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    74 %

    Sondage