Biathlon : Jacquelin, l'as de la poursuite. Fillon-Maillet termine 4e

Publié le 14/02/2021 - 17:40
Mis à jour le 14/02/2021 - 18:35

Le Français Emilien Jacquelin a effectué une véritable démonstration dimanche à Pokljuka pour conserver son titre mondial de la poursuite, rejoignant dans les annales son idole Martin Fourcade. Forcément déçu, le Jurassien Quentin Fillon -Maillet termine au pied du podium en  4e position juste devant Simon Desthieux (5e)

 © Capture Equipe TV
© Capture Equipe TV

Sur la poursuite dames Anais Chevalier-Bouchet s’est offert une deuxième médaille à ces Mondiaux de Pokljuka en terminant 3e place grâce à son 18/20 au tir. La Norvégienne Tiril Eckhoff s’impose devant l’Autrichienne Lisa Theresa Hauser. Julia Simon termine 22e, Justine Braisaz-Bouchet 30e et Anais Bescond 34e.

  • Avec cinq médailles, la France est la première nation au tableau des médailles après une semaine de compétition. 

Le natif de Grenoble avait annoncé la couleur avant le début de la compétition : ce sont les épreuves à confrontation directe qui le motivent et lui ont donné le goût de faire du biathlon. "J'ai l'impression de retomber dans l'enfance, je joue avec les autres adversaires", avait notamment expliqué ce passionné de cyclisme.

Il fallait croire le Français sur parole tant il a survolé les débats dimanche, ne laissant aucune chance à une concurrence rapidement résignée. Avant lui, le grand Martin Fourcade était le seul Français à avoir réussi un doublé sur la poursuite aux Championnats du monde. Ce qui situe la portée de l'exploit de Jacquelin, qui s'adjuge ainsi à 25 ans une 2e médaille en Slovénie après le bronze glané lors du sprint vendredi et le 6e de sa carrière aux Mondiaux.

6e au départ de cette poursuite des mondiaux de Pokljuka après le sprint de vendredi , Quentin Fillon Maillet visait le podium. Malgré sa performance sur les skis, deux fautes durant son premier tour couché et autant de tour de pénalité, ont douché les espoirs du Franc-Comtois qui termine à 32 secondes seulement de Jacquelin.

"Il fallait oser"

Contrairement à l'an dernier à Anterselva où sa victoire s'était dessinée au sprint face à Johannes Boe, Jacquelin a cette fois écoeuré rapidement tous ses rivaux grâce à une qualité de tir exceptionnelle (20/20).

Parti avec 13 secondes de retard, il a basculé en tête dès le premier tir couché en compagnie de Boe avant de très vite se débarrasser du leader de la Coupe du monde dès son 2e passage derrière la carabine. Il a ensuite creusé un écart irrémédiable au prix de tirs debout supersoniques pour devancer le Suédois Sebastian Samuellson et Johannes Boe, offrant aux Bleus un premier titre et un 4e podium en Slovénie.

"L'an dernier, c'était magnifique, sur un site que j'apprécie. Je vais en garder beaucoup plus de souvenirs mais cette année, la victoire est d'autant plus belle que je l'ai méritée", a-t-il ajouté.

Pour l'entraîneur des Bleus Vincent Vittoz, qui en perdu sa voix à force d'encourager son poulain sur le bord de la piste, ce succès constitue surtout "un aboutissement sportif" pour Jacquelin.

"Seul au monde"

"On voit qu'Emilien a grandi, a-t-il affirmé. C'est la première fois qu'il arrive sur un pas de tir tout seul, il s'attendait à avoir de la confrontation et il n'y en avait pas. Il a maîtrisé son sujet sur la course qu'il avait choisie. J'apprécie pleinement cette performance."

"Il s'est un peu perdu l'été dernier et le début de l'hiver, il ne savait pas trop où il voulait aller et quels étaient ses objectifs, a poursuivi le technicien. Il fallait digérer son titre, sa nouvelle notoriété et le retrait de Martin Fourcade, qui prenait cette part de notoriété et permettait aux autres d'être un peu plus relâchés."

Cette première médaille française dans ces Mondiaux a aussi logiquement fait la joie de tout le groupe France. Il a été incroyable, il a fait son meilleur biathlon et ça paye largement, s'est félicité Simon Desthieux (5e). Je l'ai senti conquérant."

Fabien Claude a lui cru déceler du "grand Martin Fourcade" chez son coéquipier. "Il était seul au monde", a-t-il également noté. Un bon résumé du festival de Jacquelin, en état de grâce à Pokljuka.

(Avec AFP)

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Football – L1 : Le PSG écrase Dijon…

Une promenade de santé : après sa défaite face à Monaco (2-0), Paris, avec un doublé de Kylian Mbappé, s'est relancé et a provisoirement repris la 2e place de la Ligue 1 en s'imposant sans forcer chez le dernier, Dijon (4-0), samedi 28 février 2021 dans un terne match de la 27e journée.

PSG : Verratti, Icardi et Florenzi absents à Dijon en L1

Le Paris SG se déplacera samedi à Dijon en Ligue 1 sans plusieurs cadres: Marco Verratti, Mauro Icardi et Alessandro Florenzi, touchés ou malades, ont rejoint Neymar et Angel Di Maria parmi les absents, a annoncé le club vendredi.

Pro D2 – Colomiers s’impose à Nevers et repousse un rival

Colomiers, en s'imposant à Nevers (23-15), a repoussé à 5 points un rival pour les phases finales et est revenu à hauteur du 4e Oyonnax, jeudi en ouverture de la 21e journée de Pro D2. Nevers, 6e, est désormais sous la menace de Grenoble qui se déplace vendredi 26 février 2021 à Biarritz.

 L1 : Sakai (Marseille) et Kamara (Dijon) suspendus deux matches

Le Marseillais Hiroki Sakai et le joueur de Dijon Aboubakar Kamara, exclus en Ligue 1 le week-end dernier, ont été suspendus deux matches par la Commission de discipline de la Ligue, a annoncé celle-ci mercredi 24 février 2021, ajoutant un match de suspension supplémentaire avec sursis au Dijonnais.

Mondiaux de biathlon : Quentin Fillon-Maillet finit 4e

La nouvelle vague norvégienne a frappé fort. Sturla Holm Laegreid, révélation de l'hiver, a fait parler la poudre et son efficacité chirurgicale au tir pour s'offrir mercredi 17 février 2021 le titre mondial de l'Individuel, le Français Quentin Fillon-Maillet, décidément maudit à Pokljuka, échouant encore une fois au pied du podium (4e).

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.85
légère pluie
le 04/03 à 21h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
96 %

Sondage