Bilan mi-mandat : les questions des lecteurs à Jean-Louis Fousseret sur la sécurité à Besançon

Publié le 06/10/2017 - 06:45
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:47

Des lecteurs de maCommune.info ont envoyé leurs questions à poser à Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, à l'occasion de la période de mi-mandat municipal. On commence avec les questions liées à la sécurité. Réponses en vidéo. 

capture_decran_2017-10-05_a_18.17.59.png
Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon ©Alexane Alfaro

VIDEOS DE LA SEMAINE

PUBLICITÉ

Découvrez en détail les questions de nos lecteurs que nous avons posées au maire de Besançon. Les réponses sont dans les vidéos en bas de l’article… 

Jennyfer, habitante de Planoise 

« Je m’appelle Jennyfer j’ai 28 ans et j’habite Planoise et je souhaiterais savoir ce que vous comptez faire contre les rodéos urbains dans notre quartier ?  Que faites-vous également pour maintenir la mixité sociale ? »

Jean, 62 ans, habitant du centre-ville 

« J’ai déjà alerté vos services à plusieurs reprises à ce sujet ? Depuis l’arrivée de migrants, certains (même si ce n’est pas la majorité) envahissent certains porches et nous donnent un sentiment d’insécurité grandissant ? Aux Passages Pasteur, la situation est également préoccupante. » 

Jeanne-Marie et Michel 70 et 73 ans de Planoise – proche de la place Cassin 

« Il fait bon vivre à Planoise ou plutôt on devrait dire « il ferait encore bon vivre à Planoise » si une minorité n’était plus là pour semer le trouble et la peur ! Depuis 1970, date de notre arrivée dans le quartier, Planoise a une mauvaise image et d’année en année, cette image s’est dégradée. En 2011, nous avons mis en vente notre maison rue du Périgord (vous connaissez bien!). Un enseignant d’université de Toulouse, muté à Besançon est venu la visiter. Il nous a demandé quel était le taux de criminalité. Quelle surprise !… Mais à l’heure actuelle, ma crainte est que sa méfiance était fondée.

BRAVO pour la mise en place de ce GLTD, création bien tardive, mais nous espérons qu’il sera efficace et en place pour durer. Nous passons tous les jours avenue du Parc. Pour la première fois depuis des années, les revendeurs de drogue ont disparu du paysage. Ils oeuvraient au nez et à la barbe de tout le monde et des policiers – l’impression d’un laisser- faire généralisé-.

Hélas, je me suis réjouis bien trop tôt , la relève semblait se remettre en place ce soir, 2 octobre;  mêmes profils que les autres, avec la sacoche sur le côté! Il faut éradiquer cette plaie et tout ira mieux à Cassin, rue de Picardie ou ailleurs.

La place Cassin est un endroit merveilleux ! Ne la laissez pas aux mains de ces voyous. Il y a URGENCE comme le dit clairement

Mr Adrien Vitte, patron de notre » INTER », le potentiel est là, mais il faut faire le ménage de ces pseudo-commerces et attirer de vrais commerces ; il faut les  diversifier : nous avons besoin par exemple d’un fleuriste, d’une Bergère de France, d’un restaurant qui mijote des plats de nos grands-mères, etc. tout ceci vient de disparaître ! Et qui viendra à leur place ? Nous n’avons rien contre les Turcs ou les Arabes…

Monsieur le Maire, soyez vigilant et nous comptons sur vous pour sauver Cassin et Planoise en général. Nous y sommes bien et avons une multitude de services à notre disposition…et le Tram ! Alors, de grâce, sauvez Planoise, nous sommes prêts à contribuer à ce sauvetage. » 

Prochains thèmes des questions posées à Jean-Louis Fousseret :

  • Les transports (tramway, bouchons, vitesse…)
  • L’éducation
  • L’attractivité de la ville
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.13
partiellement nuageux
le 16/10 à 15h00
Vent
2.873 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
61 %

Sondage