Blocage de l’école Tristan Bernard à Besançon 

Publié le 06/05/2021 - 09:19
Mis à jour le 06/05/2021 - 09:19

Le blocage a été mis en place par plusieurs parents d’élèves de l’école Tristan Bernard à Besançon ce lundi 3 mai 2021 afin de protester contre la fermeture d’une classe.

 © Alerte Parents d'élèves
© Alerte Parents d'élèves

"Nous avons commencé des pétitions dans les quartiers des Chaprais et des Clairs Soleils, et il nous semble important que les citoyens soient avertis", nous indique un parent d'élève.  Suite à la fermeture annoncée d’une classe à école primaire Tristan Bernard de Besançon, les parents ont bloqué ce lundi l’accès du bâtiment aux enfants et aux enseignants. Ils annoncent un blocage continu jusqu’à l'obtention du maintien de la classe. 

"L’inspectrice est venue à notre rencontre et nous a proposé d’écrire au Dasen en vue de demander une audience", est-il précisé. L’école comprend à l’heure actuelle cinq niveaux pour quatre classes. "En cas de fermeture il y aurait des classes avec un triple niveau", tient à indiquer un parent d’élève.

L’école accueille également une classe externalisée d’IME avec des enfants en inclusion scolaire : "ces derniers ne sont pas tous comptabilisés par l’éducation nationale. Il y a deux ans l’école élémentaire Tristan Bernard avait rencontré les mêmes problèmes, mais l’effectif était plus réduit que cette année et la mairie de l’époque notamment l’élu de l’éducation Mr Yves Michel Dahoui avait fermement pris position contre une fermeture de classe.  L’école Tristan Bernard attend toujours sa nouvelle école qui rassemblerait de nouveau les maternelles et les primaires ensemble et nous en sommes convaincus relancerait un dynamisme au niveau des inscriptions". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Franche-Comté : ils offrent des livres dans les maternités pour sensibiliser sur le développement du langage

L’Association franc-comtoise pour la prévention en orthophonie (AFCPO) organise l'action nationale "1 bébé 1 livre" dans les maternités de Franche-Comté. Cette dernière bénéficie du haut patronage du ministère de la Culture et du ministère de la Santé et s’inscrit dans la lutte contre l’illettrisme.

L’université de Bourgogne – Franche-Comté s’intéresse à la vie de ses 80.000 étudiant(e)s…

Jusqu’au 15 novembre 2022, l’université de Bourgogne Franche-Comté lance une vaste enquête par mail auprès de plus 80.000 étudiants post-bac de la région. Objectif : connaître leurs conditions et habitudes de vie durant leurs études en Bourgogne-Franche-Comté pour proposer un diagnostic et guider les futures décisions dans la mise en œuvre d’actions favorables à la réussite étudiante. Les résultats seront communiqués en février 2023.

Franche-Comté : l’Université perçoit une subvention de 60.000€ pour son dispositif S.O.S

Dans le cadre de l'appel à projets du ministère de l'enseignement supérieur de la recherche sur le plan national de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, l'Université de Franche-Comté s'est recemment vue attribuer la plus grosse subvention pour son dispositif S.O.S. « Signalement, Orientation et Suivi ».

Grève dans les lycées professionnels : " Cette réforme est un massacre de la voie professionnelle "

Plusieurs dizaines d'enseignants ont protesté ce mardi 18 octobre contre le projet de réforme de l’Éducation nationale annoncé le 13 septembre dernier qui consiste à une "transformation profonde" des lycées professionnels selon une volonté du président de la République. Parmi les changements : des périodes de stage d’au moins 50% et une meilleure rémunération des apprentis. Les syndicats craignent une dégradation de la qualité de l’enseignement scolaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.2
légère pluie
le 28/11 à 12h00
Vent
5.02 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
97 %