Blocage des transferts d’argent : Montebourg reconnaît s’être "mal exprimé"

Publié le 09/11/2021 - 08:46
Mis à jour le 09/11/2021 - 09:02

Le candidat à la présidentielle Arnaud Montebourg a regretté lundi 8 novembre soir s’être « mal exprimé » et une « incompréhension », après ses propos polémiques en faveur du blocage des transferts d’argent privé vers les pays qui refusent d’accueillir leurs ressortissants visés par une mesure d’expulsion.

Arnaud Montebourg © Alexane Alfaro
Arnaud Montebourg © Alexane Alfaro

"J’ai voulu viser les États, je ne souhaite pas toucher ces familles qui travaillent dur, envoient de l’argent dans leurs familles de l’autre côté de la Méditerranée", a-t-il insisté sur LCP.

"J’ai ressenti beaucoup d’émoi, beaucoup d’émotion, chez mes propres amis, dans ma famille, certains pratiquent ce soutien, cette entraide par-delà les frontières. […] Je me suis fait engueuler par des gens que j’aime. J’ai compris que je m’étais mal exprimé", a indiqué l’ancien ministre socialiste de l’Économie.

"J’ai voulu dire : maintenant, il va falloir taper aux portefeuilles, mais de qui ? Des États d’abord, ce sont les États qui sont en cause. Dans la recherche d’un rapport diplomatique, il est nécessaire que les États bougent", estime Arnaud Montebourg. "Je dirais que c’est une incompréhension […] Une élection présidentielle, c’est fait pour rechercher des solutions et en débattre, pas pour mettre la poussière sous le tapis", selon lui.

"Un débat un peu interdit"

"Le président de la République a proposé la restriction des visas, j’ai l’impression que ça ne fonctionne pas… ll n’y a pas de propositions sur le sujet, il faut en trouver une", considère Arnaud Montebourg. "J’ai voulu rappeler un débat qui est un peu insubmersible, qui revient régulièrement à toutes les élections présidentielles, c’est un débat un peu interdit, c’est le débat de la recherche de solutions efficaces pour que des personnes condamnées qui n’ont pas la nationalité française et qui ne l’auront jamais vu leurs comportements délictueux soient renvoyées dans leurs pays une fois qu’elles ont purgé leur peine", a-t-il encore indiqué.

Dimanche, Arnaud Montebourg avait proposé de bloquer "tous les transferts" d’argent, "11 milliards qui passent par Western Union", aussi "longtemps qu’on n’a pas un accueil de coopération". "Ces transferts d’argent privé sont une manne pour ces pays et nous avons besoin aujourd’hui de dire : ça suffit", avait-il déclaré dans le Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro. Ses déclarations ont suscité une série de réactions indignées à gauche.

"Les jeunes pour Montebourg" parlent d'"idées d'extrême droite"

Au lendemain de ses propos polémiques, le groupe "Les jeunes pour Montebourg" a annoncé se mettre en retrait de la campagne de son candidat. "Cette proposition heurte fondamentalement nos valeurs et les raisons de notre engagement : elle est injuste et inhumaine, touchant des individus qui n’ont aucun lien avec les OQTF prononcées par l’administration ou avec les gouvernements visés par Arnaud Montebourg", a-t-il indiqué dans un communiqué. "Les décisions prises en matière migratoire doivent être exécutées, le dire sans tabous ne doit pas conduire à reprendre les idées de l’extrême droite", a-t-il également regretté. Le groupe a également décidé de suspendre son compte Twitter.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Grève des pharmaciens : Julien Odoul appelle le gouvernement à réagir en urgence

Ce jeudi 30 mai, 84% des pharmaciens étaient en grève dans le département de l’Yonne. Le député du département, Julien Odoul affirme son soutient à la profession. Dans le cadre des élections européennes, il tiendra sa dernière réunion publique ce vendredi 31 mai à 19h00 à Mandeure.

Écologie, nucléaire, guerre en Ukraine, avenir de l’Europe… : un débat qui n’a pas fait de vague à Besançon

EUROPÉENNES 2024 • Un débat s’est tenu lundi 27 mai 2024 à la salle Jean Zay à Besançon réunissant 10 candidats aux élections européennes ou représentants de listes et de partis politiques. Une idée portée par Jean-Philippe Allenbach, membre du parti fédéraliste, présidée par Jean-Marie Girerd, président du mouvement européen France - Franche-Comté.

Européennes 2024 : salle comble pour le retour de Jean-Luc Mélenchon à Besançon

Devant près d’un millier de personnes réunies lundi 27 mai 2024 au grand Kursaal de Besançon, l’ancien député de La France insoumise est venu soutenir la Bisontine Séverine Vézies, 13e sur la liste de Manon Aubry pour les prochaines élections européennes du 9 juin. 

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Européennes 2024 : Territoires de progrès appelle à voter pour la liste Besoin d’Europe

Dans un communiqué du mois de mai 2024, Jean-Jacques Bougault, délégué régional de Territoires de Progrès, appelle "sans restriction" à voter pour Besoin d'Europe, liste commune Renaissance, Modem, Horizons, Parti Radical et UDI, conduite par Valérie Hayer et comptant notamment le député européen terriforatain, Christophe Grudler.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.58
légère pluie
le 31/05 à 0h00
Vent
3.11 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
98 %