Bourgogne : des artistes internationaux veulent produire un film sur l'urgence climatique

Publié le 06/12/2015 - 12:56
Mis à jour le 06/12/2015 - 12:56

Le collectif, qui s'est réuni pour la première fois du 23 au 28 novembre, a établi son siège social à Bibracte (en Saône-et-Loire). Son idée : produire des films destinés à "interpeller sur l'urgence à changer nos regards sur le monde et la manière dont nous utilisons les ressources de la planète".

fullsizerender_1.jpg
©Alexane Alfaro

Cinéma

PUBLICITÉ

« Le collectif ‘Arks of the Deluge’ est composé d’une vingtaine de membres et il est soutenu par le ministère allemand des Affaires étrangères », a expliqué le réalisateur allemand Claus Josten, concepteur du projet à un correspondant de l’AFP, au moment où se déroule près de Paris la conférence internationale sur le climat (COP21).

L’ambition du collectif est de produire d’ici 2017 « un grand film ou des films courts rassemblés en un long métrage », qui seront diffusés partout dans le monde « dans un nombre maximal de langues », selon M. Josten. Les créations audiovisuelles seront par la suite adaptées pour des livres, sites web et jeux vidéo afin de donner « une nouvelle dimension aux discours des économistes, des politiciens et des scientifiques ».

« Les arts peuvent changer le monde »

« Aujourd’hui, il y a urgence et on n’a plus le choix. Face à la catastrophe du climat, il faut changer le monde et les arts peuvent changer le monde », a estimé le réalisateur et conseiller culturel allemand, en précisant qu’il appartenait aussi aux artistes de « donner l’exemple ».

Parmi les membres d' »Arks of the Deluge », figurent notamment l’artiste islandaise Mireya Samper, le réalisateur-producteur brésilien Ralf Cabral Tambke, la réalisatrice serbe Tatjana Krstevski, le scénariste américain Keith Cunningham, le réalisateur équatorien Carlos Alvarez et le réalisateur autrichien Alexander Maier. Ils se réuniront une nouvelle fois en février, au cours du 66e Festival du film de Berlin.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Reprise des traitements de Vincent Lambert : « cela ressemble vraiment à de l’acharnement thérapeutique »

Le cas de Vincent Lambert, resté paraplégique après un grave accident de la route en 2008, suscite de vifs débats en France. Ces derniers se sont intensifiés depuis l'arrêt des soins et le volte-face ce lundi soir de la cour d'appel de Paris qui ordonne leurs reprises. Que dit la loi ? Réponses…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.26
légère pluie
le 27/05 à 12h00
Vent
3.55 m/s
Pression
1011.47 hPa
Humidité
85 %

Sondage