Cadeau #14 : une lampe à lave de La suite Bisontine

Publié le 14/12/2022 - 18:02
Mis à jour le 01/12/2022 - 15:37

Du 1er au 24 décembre, maCommune.info vous propose une idée cadeau par jour pour Noël ! Pour vous aider à faire votre choix, nous sommes allés à la rencontre des commerçants bisontins. En ce mercredi 14 décembre, nous nous sommes rendus à la boutique La Suite Bisontine, pour sélectionner un cadeau qui fera à coup sûr plaisir à tous les nostalgique des années 70.

Vous vous en souvenez forcément, elle a trôné fièrement sur toutes les tables de chevet de tout ados qui se respecte des années 70 à 90. Les plus soigneux d'entre-nous l'ont peut-être même conservée précieusement. Eh oui on vous parle bien de la lampe à lave ! Et figurez-vous que nous avons trouvé pour vous, comme cadeaux de Noël, sa version économique puisque la Suite Bisontine propose des lampes à lave qui fonctionne à la bougie. 

L’électricité explose votre facture d’énergie ? Pas de problème avec cette lampe qui ne nécessite qu’une bougie chauffe-plat pour la faire fonctionner. En plus, la boutique vous en proposera quelques unes d’avance, fabriquées juste à côté à la Ciergerie bisontine. 

Des lampes facilement personnalisables

Retour dans les 70's avec ce cadeau rétro à souhait toujours fabriqué par la même entreprise, Mathmos. La lampe a conservé sa forme de fusée et est désormais disponible en métal moulé de différentes couleur. Les lampes sont également personnalisables puisque le contenant dans lequel se forme les fameuses bulles de lave est sous forme de bouteille. Aussi vous pourrez facilement changer de couleurs au gré de vos envies. 

© Elodie R

Infos +

  • 83 rue des Granges 
  • Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h. Ouvert deux dimanches pendant les fêtes.
  • De 54 à 62€.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Une centaine de personnes présentes au rassemblement antifasciste devant le palais de justice ce vendredi

Organisé par la Nuée antifasciste ce vendredi 27 janvier juste avant le jugement des deux étudiants soupçonnés d’avoir repeint le visage de la statue de Victor Hugo en novembre 2022, le rassemblement a réuni une centaine de personnes devant le palais de justice de Besançon.

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

En 2 ans, les plaintes pour violences conjugales ont explosé dans le Doubs. Entretien avec Étienne Manteaux, procureur de Besançon

EXCLUSIF • Quatre homicides en 2022, une hausse de 69% des faits graves, une hausse de 72% des faits de harcèlement et de menace le tout entre 2019 et 2022 dans le Doubs. Le département fait partie de ceux qui comptent le plus violences conjugales en France alors que l’on compte entre 120 et 130 homicides dans la sphère conjugale l’année dernière sur les 66 millions d’habitants… On en parle avec le procureur de la République de Besançon Étienne Manteaux en ce début d'année 2023.

Ukraide à Besançon : un camion d’aides humanitaires envoyé tous les 15 jours en Ukraine

SOLIDARITÉ • Depuis le 24 février 2022, jour de l’invasion de la Russie en Ukraine, les Drs Patrice Gayet et Pierre-Charles Henry, médecins à la clinique Saint-Vincent, ont créé l’association Ukraide pour venir en aide aux hospitalisés ukrainiens. Depuis près d’un an, un camion de 40 tonnes est envoyé tous les 15 jours… Interview avec Patrice Gayet, chirugien engagé.

Vandalisme de la Statue Victor Hugo à Besançon : " Un épilogue sinistre qui n’aurait jamais dû avoir lieu "

À quelques jours du jugement des deux étudiants soupçonnés d’avoir repeint le visage en blanc de la statue de Victor Hugo, oeuvre de Ousmane Sow, en novembre 2022 à Besançon, Béatrice Soulé, compagne du sculpteur sénégalais, parle d’"une polémique qui n’avait aucune raison d’être" dans un communiqué du 24 janvier 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.63
nuageux
le 28/01 à 0h00
Vent
3.03 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
83 %