Alerte Témoin

Cantine scolaire : un droit d'accès "enfin assuré", salue Schwartzenberg

Publié le 08/12/2017 - 13:45
Mis à jour le 08/12/2017 - 14:17

Le droit d'accès à la restauration scolaire est "enfin assuré", a salué ce vendredi 8 décembre 2017 Roger-Gérard Schwartzenberg, ancien chef de file des députés Parti Radical de Gauche (PRG), au lendemain d'une décision du tribunal administratif de Besançon marquant la "première application concrète" de la disposition qu'il avait portée.

x_usxso6_400x400.jpeg
Roger-Gérard Schwartzenberg © DR twitter
PUBLICITÉ

La cantine scolaire est "un droit", selon le tribunal administratif de Besançon, qui a imposé jeudi au maire de la ville de réexaminer la demande d'inscription à la cantine d'un enfant de CE1, non admis faute de place. C'est la première fois qu'un tribunal administratif se prononçait sur ce sujet "susceptible de concerner de nombreuses communes", selon le premier conseiller, Jérôme Charret.

"La restauration scolaire n'est pas une compétence obligatoire pour les communes. Mais quand elles en ont décidé la création, il s'agit d'un service public, soumis au principe d'égalité des usagers devant le service public", a souligné M. Schwartzenberg dans un communiqué.

Or, a rappelé cet ancien député francilien et ancien ministre, "périodiquement, plusieurs communes n'admettent pas tous les élèves dont l'inscription à la cantine des écoles primaires a été demandée, en se fondant sur des critères irréguliers et discriminatoires (âge de l'enfant, lieu de résidence, exercice ou non d'une activité professionnelle par ses parents,
etc.)".

L'Assemblée nationale avait garanti en 2016 l'accès de tous les enfants à la cantine dans le primaire lorsque celle-ci existe, via un amendement du chef de file des radicaux de gauche soutenu par le gouvernement lors de l'examen du projet de loi "égalité et citoyenneté", reprenant une proposition de loi de M. Schwartzenberg.

"On ne peut admettre une discrimination (...) qui séparerait les élèves les uns des autres au moment des repas et qui mettrait à l'écart les plus défavorisés", avaient plaidé les signataires de la mesure.

"La justice administrative a toujours condamné ces non-admissions irrégulières" et il "importait de légiférer, d'inscrire explicitement dans la loi ces principes posés par le juge, pour assurer très nettement leur caractère obligatoire", avait souligné le groupe PRG.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Collège Diderot : le recteur maintiendra « en partie » les moyens alloués aux enseignants référents

Après une opération "collège mort" lundi, puis une journée de grève ce mardi, au collège Diderot à Besançon, le recteur de l'académie a convoqué la presse mardi 18 février pour y répondre et annoncer le maintien "en partie" des moyens dans cet établissement du réseau d'éducation prioritaire (REP+).

Planoise : « Collège Mort » à Diderot

Les parents n'ont pas envoyé leurs enfants au collège Diderot lundi 17 février 2020 à Besançon pour protester contre la perte des postes d'enseignants référents en éducation prioritaire renforcée (Rep+) de Planoise. Mardi, ce sont les enseignants qui seront en grève avant une marche dans les rues du quartier en fin de journée. Dans le Doubs, la baisse des moyens dans les secteurs sensibles provoque également la grogne à l'école Mandela de Bethoncourt et au Collège Lou Blazer de Montbéliard.

Baisse des dotations horaires au collège Diderot : Anne Vignot apporte son soutien au personnel

Comme nous le dénonçait le Snes FSU dans un article en date du 6 février dernier, les moyens vont baisser pour la rentrée 2020 dans les collèges et lycée. Ce 16 février 2020, Anne Vignot, candidate à l'élection municipale de Besançon, souhaite apporter son soutien aux personnels du collège Diderot.

Orientation : programme 2020 des portes ouvertes des collèges, lycées et universités en Franche-Comté…

Futurs collégiens, lycéens et étudiants doivent penser à leur avenir notamment en visitant des établissements et choisir celui qu'ils considèreront comme le meilleur… Voici le calendrier 2020 des portes ouvertes en Franche-Comté. De nombreux rendez-vous sont au programme ce samedi 15 février 2020.

« Mise à pied » d’un professeur à Dole : une mobilisation prévue mardi 18 février

Le syndicat CGT du lycée Duhamel de Dole a tenu alerter l'opinion publique le 12 février 2020  dans le cadre de la "mise à pied" d'un professeur suite à sa "participation à la contestation des épreuves d'E3C". Les organisations syndicales, SNES-FSU, Snuep-FSU, CGT Educ’Action, SUD Education, Unsa Education et SNFOLC se mobiliseront le mardi 18 février à partir de 11h45 Avenue Charles Laurent Thouverey à Dole. Pour rappel,  Une pétition a été mise en ligne.

Baisse de moyens dans les collèges et lycées : « Blanquer déclare la guerre aux pauvres ! » (Snes)

Le syndicat dénonce la baisse de moyens pour la rentrée 2020 avec 30 postes retirés dans les collèges et lycée de l'académie de Besançon. Le Snes FSU précise que les volumes de retraits d'heures les plus importants concernent les établissements technologiques et ceux situés en zone d'éducation prioritaire comme à Planoise.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.36
légère pluie
le 21/02 à 0h00
Vent
5.25 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
89 %

Sondage