Catherine Trautmann : "On peut craindre un second vote de sanction"

Publié le 23/04/2014 - 12:08
Mis à jour le 17/04/2019 - 12:13

Catherine Trautmann, numéro 2 de la liste du Parti socialiste européeen et députée européenne, était en visite à Besançon ce mardi 23 avril 2014. Elle était en compagnie d’autres colistiers tels que Sophie Radreau (Doubs-Franche-Comté), Pierre Pribetich (Bourgogne), Sélim Guemazi (Belfort-Franche-Comté) et de Kamel Djebbar (Haute-Saône-Franche-Comté). La tête de liste Edouard Martin était absent pour des raisons personnelles.

 ©
©

"On peut craindre un vote second vote de sanction. ET ce qu'il y a à craindre c'est un vote inutile" a déclaré Catherine Trautmann. "Les élections européennes sont trop rapprochées des élections municipales et c'est une vraie difficulté. Mais l'autre difficulté c'est qu'on arrête pas de dire que le Front national va sortir gagnant.Marine Le Pen a été pendant cinq ans à la commission de l'emploi, vous pouvez demandez aux collègues de la commission de l'emploi ce qu'elle a fait : rien" explique la députée européenne , "C'est pour ça que je ne parle pas de vote inutile mais d'un vote contre-performant".

Le programme

L'emploi

Pour la liste PSE, la priorité de cette courte campagne pour les élections européennes 2014 est l'emploi, en particulier pour les jeunes. Près de 27 millions d'européens sont au chômage dont un quart de jeunes, 120 millions sont en dessous du seuil de pauvreté. "La création d'emplois pour les jeunes est un défi qui sera décisif et sera l'une de nos principales priorités au regard de notre engagement à ramener le plein emploi"

  • Mise en œuvre de la garantie européenne pour les jeunes : augmentation de son budget et l'étendre à tous les citoyens de moins de 30 ans
  • Mise en place d'une politique industrielle européenne ambitieuse et soutien de l'économie sociale et les PME.
  • Cesser le dumping social en arrêtant "l'exploitation des travailleurs" et aux contrats précaires et introduire des salaires minimaux en Europe
  • Mise en place de règles strictes visant à garantir l'égalité de rémunération pour un travail équivalent, la protection des droits des travailleurs et la qualité de l'emploi

Relancer l'économie

  • Accorder la priorité à l'innovation, la recherche, la formation et à la mise en œuvre d'une politique de ré-industrialisation de pointe pour créer des emplois
  • Réduire les déficits de manière durable et juste en ayant recours à de nouveaux instruments pour gérer la dette publique en Europe
  • Le Parlement européen et les parlements nationaux doivent conserver leur souveraineté
  • Lutter contre la fraude fiscale, l'évasion fiscale et la concurrence fiscale "pour garantir un système fiscal juste".

Mettre la finance au service des citoyens et de l'économie réelle

  • Fixer le cadre nécessaire pour mettre le secteur financier au service de l'économie réelle et l'obliger à assumer sa part de contribution à la société
  • Mettre un frein à la spéculation financière, renforcer la régulation du secteur bancaire
  • Plafonner les bonus des banquiers et accélérer l'introduction de la taxe sur les transactions financières
  • Insister sur la création d'une agence européenne de notation de crédit indépendante et publique

Une union pour l'égalité et les droits de la femme

  • Protéger la liberté de choix des femmes et leurs accès aux droits sexuels et reproductifs
  • Lutter  contre toutes les formes de racisme, de sexisme, de homophobie, de transphobie et d'intolérance.
  • Protection des droits et du bien-être des enfants

Sécurité et santé pour tous

  • Protéger le droit des Européens à bénéficier d'une alimentation et de produits sains et sûrs et dans un environnement sûr
  • Promouvoir le développement rural durable et prospère

Une Europe verte 

  • Favoriser les technologies non polluantes et les méthodes de production et les méthodes de production respectueuses de l'environnement
  • Mise en œuvre d'obligations liées à de sprojets pour financer des investissements dans l'économie verte, les énergies renouvelables et les technologies vertesAider les citoyens à réduire leurs factures énergétiques et leur empreinte écologique
  • Lutter contre la précarité énergétique

Promouvoir l'influence de l'Europe dans le monde

  • Montrer l'exemple en promouvant la paix, la démocratie et la prospérité commune
  • Soutenir les peuples qui luttent pour la démocratie, la justice sociale, la non-discrimination, la liberté et contre toute forme d'occupation partout dans le monde
  • Lutter contre les déséquilibres mondiaux et contre la pauvreté
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Laurent Croizier s’insurge contre l’arrêté interdisant la diffusion des JO sur les terrasses bisontines…

Dans une lettre adressée en date du 24 juillet 2024 à Anne Vignot, la maire de Besançon, le député du Doubs demande à ce que les restaurateurs et cafetiers bisontins puissent installer des écrans sur leur terrasse ou à l’intérieur de leur établissement qui seraient visibles depuis la voie publique…

Macron : pas de nouveau gouvernement avant la fin des JO, appel aux partis à “faire des compromis”

Emmanuel Macron a affirmé mardi 23 juillet 2024 qu'il ne nommerait pas de nouveau gouvernement avant la fin des Jeux olympiques, "mi-août", au nom de la "trêve" qu'il a invoquée, faisant valoir que l'inverse "créerait un désordre" pendant l'événement sportif planétaire organisé à Paris.

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.93
peu nuageux
le 25/07 à 09h00
Vent
2.71 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
79 %