Ce que les candidats proposent pour la sécurité...

Publié le 19/03/2014 - 08:16
Mis à jour le 20/03/2014 - 08:23

Chaque candidat (ou presque) propose des idées dans son programme en fonction de plusieurs thèmes : la sécurité, l’économie, l’éducation, le rayonnement de la ville, les transports, la proximité, la solidarité, la culture, les sports et loisirs, l’urbanisme, le développement durable et les grands projets. Chaque jours, jusqu’au premier tour de l’élection municipales de Besançon ce dimanche 23 mars, nous vous proposons des comparatifs des engagements des 10 candidats et des listes respectives.

 © Léon Gama
© Léon Gama

Comparatif des programmes

Jean-Louis Fousseret (Parti socialiste)

  • Recrutement de policiers municipaux dédiés à l'action de proximité
  • Création d'une antenne mobile de proximité
  • Coordination accrue de l'action de la police municipale et nationale actée dans une charte commune
  • Formation renforcée de la police municipales
  • Poursuite du déploiement de la videosurveillance après évaluation de son impacte
  • Création d'un système de vidéosurveillance mobile
  • Fonctionnement à terme 24h/24 du centre de surpervisionurbaine
  • Mise en place de la vidéo-verbalisation
  • Formation des jeunes à la citoyenneté active (information, sensibilisation dans les écoles/collèges/lycées etc.
  • Renforcement de la confiance entre les forces de l'ordre et la population
  • Soutien aux familles confrontées à la délinquance

Jacques Grosperrin (Union pour un mouvement populaire avec le modem et l'UDI)

  • Réinvestir les quartiers en déshérence via des pôles de service publi de proximité
  • Solliciter de l'Etat la création d'une zone de sécurité prioritaire
  • Coordonner les moyens entre la police municipale et nationale
  • Mettre en oeuvre des contacts locaux de sécurité et de prévention de la délinquance
  • Equiper les policiers de manière efficace pour accomplir leurs missions
  • Créer une brigade de nuit pour septembre 2004
  • Créer un numéro unique d'écoute et de soutien aux victimes de l'insécurité

Frank Monneur (Sans étiquette)

  • Présence de la police 7j/7 et une brigade nocturne
  • Recrutement de 30 policers municipaux et abandon du dispositif des correspondants de nuit
  • Amélioration de l'éclairage public
  • Une brigade à cheval ?

Jean-François Humbert (Centre)

  • Rendre une image positive à la police
  • Encourager l'initiative et la présence de la police municipale sur le terrain
  • Présence régulière de la police municipale à la sortie des écoles
  • L'Etat doit renforcer les effectifs
  • Réorganiser les missions des policiers 

Ismaël Boudjekada (Mouvement pour l'éveil national)

  • Une nouvelle réflexion sur les montants des procès verbaux
  • Mise en place de bus-couchettes experimentaux à la sortie de certains établissements nocturnes
  • Création du label "bisontin solidaire" pour l'attribuer aux bénévoles formés pour intervenir dans les rues bisontines
  • Lever l'interdiction de consommer de l'alcool sur la voie publique
  • Augmentation de la vidéosurveillance ponctuelle et ciblée les soirs de fête dans le lieux de forte affluence
  • Présence renforcée d'agents chargés de l'ordre public

Emmanuel Girod (Front de gauche)

  • Augmentation du nombre des intervenants dans ces quartiers, animateurs, éducateurs, gardiens d’immeubles… 
  • Réinstaller des services publics (agence HLM, bureau mairie décentralisé, point service …)
  • Développement des correspondants de nuit et les médiateurs dans les bus, un service public qui devra être financé par la ville. 
  • Permettre la mobilité des familles en butte à des problèmes de voisinages ou d'agressivité, lorsque habiter à un endroit devient invivable
  • Renforcer la coopération des différents services sociaux, pour encadrer systématiquement les jeunes à problèmes, auteur de nuisances ou d’incivilités. 
  • Favoriser la présence d’une police municipale au service des personnes et pas seulement de la protection des biens, reconquérir l’espace public pour maintenir la sûreté et la tranquillité de tous.
  • Renforcer la présence des travailleurs sociaux chargés de la prévention dans les quartiers.
  • Faire respecter les règles et normes (stationnement et circulation, tranquillité publique, dépôt des ordures, usage de la voie publique).
  • Renforcer la présence de la police nationale (pour cela demander une hausse des effectifs) là où les habitants sont empêchés de vivre normalement par des gens qui occupent l’espace public pour des activités violentes ou les commerces illicites.
  • Pour les auteurs d’incivilités, prévoir des peines d’intérêt général, à caractère autant pédagogique que dissuasif.

Philippe Mougin (Front national)

  • Augmenter les effectifs de la police municipale le jour et la nuit
  • Armer la police municipale : brigade canine
  • Renforcer la vidéosurveillance

Lazhar Hakkar (Sans étiquette)

  • Favoriser le lin social en restaurant le respect entre tous et toutes
  • Mise en place d'un maillage du territoire bisontin en impliquant les associations, les personnes ressources avec les correspondants de nuit, éducateurs etc.
  • Promotion d'espaces conviviaux destinés aux 18/25 ans chaque soir de 20h à 1h.
  • Etendre le champ d'action des correspondants de nuit sur toute la ville
  • Soutien du travail de l'association d'aide aux victime (AAVI)

Nicole Friess (Lutte ouvrière)

  • / / / 

Apolline Trioulaire (Parti ouvrier travailleur)

  • / / / 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Européennes 2024 : Territoires de progrès appelle à voter pour la liste Besoin d’Europe

Dans un communiqué du mois de mai 2024, Jean-Jacques Bougault, délégué régional de Territoires de Progrès, appelle "sans restriction" à voter pour Besoin d'Europe, liste commune Renaissance, Modem, Horizons, Parti Radical et UDI, conduite par Valérie Hayer et comptant notamment le député européen terriforatain, Christophe Grudler.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.92
légère pluie
le 26/05 à 15h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
92 %