Center Parcs de Poligny : la communauté de communes fait appel

Publié le 06/06/2019 - 13:30
Mis à jour le 06/06/2019 - 13:37

Le 27 avril dernier, le tribunal administratif annulait partiellement le plan local d’urbanisme (PLU) du Center Parcs de Poligny ; la communauté des communes concernées a choisi ce 4 juin 2019 de faire appel de cette décision.

Center_Parcs_-_Bois_Francs_-_2016-06-14_-_IMG_1096
© Poudou99
PUBLICITÉ

La Communauté de communes Arbois, Poligny, Salins, Cœur du Jura, réunie le 4 juin dernier, a voté : elle fera appel de la décision du tribunal administratif de Besançon, rendue en avril dernier.

La Cour d’appel tranchera

Ce dernier avait annulé une partie du PLU du Center Parcs, concernant la construction sur un terrain de près de 90 hectares. Selon le tribunal, les travaux engendrés par le projet « conduiraient à la disparition d’un corridor écologique » et « les pressions humaines et sonores s’étendraient largement au-delà des 88,9 hectares ».

Ce sera désormais à la Cour d’appel de Nancy de trancher sur la question.

Des réactions dans les deux camps

Les opposants au Center Parcs, l’association Le Pic Noir, se désolent de parti-pris par la com’com, mais assurent leur détermination pour « ne lâcher aucun centimètre carré de terrain. »

Au contraire des soutiens au projet, pour qui l’espoir renaît…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.87
peu nuageux
le 18/06 à 6h00
Vent
0.8 m/s
Pression
1015.65 hPa
Humidité
88 %

Sondage