Center Parcs à Poligny : le plan local d’urbanisme partiellement annulé

Publié le 26/04/2019 - 17:24
Mis à jour le 27/04/2019 - 08:53

Ce vendredi 26 avril 2019, le tribunal administratif de Besançon a annulé partiellement le Plan Local d’Urbanisme (PLU) concernant les terrains constructibles du Center Parcs de Poligny, annonce France Bleu Besançon. 

©Center Parcs/Facebook
©Center Parcs/Facebook
PUBLICITÉ

L’association du « Pic Noir » a été entendue. Ces farouches opposants au projet militent depuis plusieurs années contre l’arrivée d’un complexe touristique qui, selon eux, serait destructeur pour l’environnement jurassien.

88,9 hectares constructibles

Ils ont obtenu ce vendredi après-midi du tribunal administratif l’annulation partielle du PLU du Center Parcs à Poligny. Il s’agit de la partie du plan qui rendait constructible un terrain de 88,9 hectares pour accueillir ce nouveau complexe dans le Jura. Le reste du PLU resterait valable.

Selon France Bleu, le tribunal a jugé que la construction « conduirait à la disparition d’un corridor écologique » et que « les pressions humaines et sonores s’étendraient largement au-delà des 88,9 hectares ».

Reste maintenant à savoir si les personnes favorables au projet vont faire appel de cette décision.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Meurtre à Fuans : déjà condamné, le suspect était en permission de sortie

Un homme de 22 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire lundi 26 août 2019 pour avoir mortellement frappé son demi-frère aîné âgé de 33 ans samedi matin à Fuans dans le Haut-Doubs. Il était en permission de sortie au moment des faits, purgeant une peine dans la Meuse après des actes de violence. 

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.57
pluie modérée
le 22/09 à 21h00
Vent
3.48 m/s
Pression
1013.65 hPa
Humidité
97 %

Sondage