Alerte Témoin

Cercle de silence en soutien aux demandeurs d’asile

Publié le 13/07/2013 - 12:25
Mis à jour le 13/07/2013 - 12:25

Un 53ème cercle du silence va prendre forme samedi 13 juillet 2013 à 15h, sur la Place Pasteur de Besançon et sera suivi d’un carré de bruit.

cercle_silence.jpg
Le 53ème cercle du silence se déroule samedi 13 juillet 2013 à 15h sur la Place Pasteur © JJ Boy

A Besançon, le Réseau Education Sans Frontières et le Comité de Défense des Droits et Libertés des Etrangers organisent la 53ème édition du cercle du silence, sur la Place Pasteur, samedi 13 juillet 2013, à 15h. "Il sera suivi d’un carré du bruit à 15h30" annonce Jean-Jacques Boy membre du RESF et du CDDLE. "Le but est d’alerter les pouvoirs publics sur la situation d’une quinzaine de familles de demandeurs d’asile qui se retrouvent à la rue" ajoute t-il.

Structures d'hébergement saturées

"La plupart de ces familles ont déposé un référé liberté devant le tribunal administratif et ont obtenu gain de cause. Mais les structures d’hébergement étant saturées, ces familles ont trouvé temporairement refuge à l’hôtel en attendant un logement" précise M Boy.

Le transfert de la maternité sur le site du centre hospitalier Minjoz a permis, au cours de l’hiver, de créer une dizaine de places supplémentaires d’accueil d’urgence, sur le site de l’hôpital Saint-Jacques. Cependant la solution pérenne de logement de ces familles, reste pour l’heure sans réponse de la part des pouvoirs publics.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.89
    légère pluie
    le 11/08 à 3h00
    Vent
    1.08 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    76 %

    Sondage