Alerte Témoin

Changement climatique : "il faut penser la ville du dessus et du dessous" (Anne Vignot)

Publié le 11/08/2020 - 19:21
Mis à jour le 11/08/2020 - 19:21

"La ville face au changement climatique", tel était le thème de la conférence de presse donnée ce mardi 11 août 2020 au Parc Micaud par Anne Vignot, la maire de Besançon. Un sujet qui a toute son importance en plein épisode caniculaire...

C'est un sujet qui était cher à Anne Vignot lorsqu'elle avait été élue conseillère municipale en 2014. Elle en avait ensuite fait un fer de lance lors de sa campagne et elle compte bien ne pas lâcher le morceau lors de son mandat de maire : "Nous devons penser la ville et l'activité dans la ville d'une autre façon pour pouvoir proposer des conditions de vie différentes. Sinon nous allons continuer sur une une trajectoire qui est extrêmement grave", alerte-t-elle.

De la végétalisation, mais pas que..

Concernant la construction de nouveaux quartiers, Anne Vignot précise qu'il "faudra penser la ville du dessus et la ville du dessous". Elle relève notamment les difficultés d'implantation des végétaux sur des places telles que celle de la Révolution où "des vestiges , de la fibre et des conduites de gaz" entrave certaines implantations. Il s'agira donc, selon la maire, de penser différemment les prochaines constructions et de prendre en compte d'importantes fosses où les arbres pourront être implantés (l'enracinement de l'arbre est égal à sa hauteur).

Certes la maire souhaite végétaliser les espaces, mais elle apporte certaines nuances : "la végétalisation nécessite un accompagnement important. Il faut également avoir une réflexion sur la sécheresse. Un arbre a besoin d'avoir une ressource en eau. Il ne suffit pas de dire on plante 30.000 arbres... Nous avons vu le cas en Turquie où les nouvelles implantations meurent au bout de quelques mois".

Anne Vignot n'exclut pas non plus la possibilité "d'acheter un bien immobilier et de le transformer en espace vert".

D'autres mesures sur lesquelles la maire travaille :

  • Le développement du réseau cyclable ainsi des matériaux qui le compose (afin d'éviter la réverbération, facilité la perméabilité de l'eau...)
  • Réflexion sur le télétravail
  • La question des centrales hydroélectriques afin de "créer une nouvelle énergie"
  • Le développement durable pour "sortir des énergies fossiles"
  • La gratuité du réseau Ginko la veille et le jour de pic de pollution
  • La rénovation des bâtiments administratifs et scolaires
  • Surveillance accrue des prélèvements en forêt
  • Travail sur les zones maraîchères, une légumerie locale et la lutte contre le gaspillage
  • Réflexion sur la transformation du gaz de ville en biogaz

Pour Anne Vignot, une chose est sûre. La lutte contre le changement climatique passera également par l'engagement des habitants : "la résilience de la ville nécessite des choix importants et nous avons besoin des habitants pour faire ces choix. Le changement ne pourra être massif seulement si un maximum de personnes adhère".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Une Bisontine reçoit deux médailles d’or pour avoir créé une formation pour la qualité de vie au travail

Pauline Lenoir, thérapeuthe bisontine (sophrologue et praticien en hypnose ericksonienne), préparatrice physique et mentale et accessoirement Karateka '4 dan', vient de recevoir deux médailles d'or pour récompenser une formation "Nutrition Santé" liée à la qualité de vie au travail qu'elle a créé pour les entreprises et pas n'importe lesquelles... Interview.

Le Lion et la Citadelle de Belfort, élus monuments préférés des Français

Cet été, le Lion de Bartholdi et la Citadelle ont été sélectionnés pour représenter la région Bourgogne Franche-Comté lors de l’édition 2020 du "Monument préféré des Français" parmi 14 nouveaux monuments en compétition. Finalistes au côté de deux autres monuments, le Lion et la Citadelle ont été élus.

Saviez-vous que le vin n’est pas 100% vegan ?

Dans le cadre de la période des Foires aux vins chez les cavistes et dans la grande distribution, nous vous proposons une série d'articles sur le vin. Cette semaine on vous parle de vin vegan. Depuis 2016, il est existe des labels pour le vin tels que Label V ou E.V.E Vegan qui certifient le vin comme 100% d'origine végétale… Mais, le vin n'est-il pas végétalien depuis toujours ? Non et on vous explique pourquoi.

Sécheresse : le département du Doubs passe en « niveau crise »

Joël Mathurin, le préfet du Doubs, a décidé de renforcer les mesures de restriction des usages de l’eau pour l’ensemble du département le 11 septembre 2020. Pour rappel, la préfecture du Doubs a placé l'ensemble du  département en alerte sécheresse "renforcée" de niveau 2 par arrêté le 4 août 2020. Un nouveau stade a donc été franchi ce mois-ci...

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.24
    couvert
    le 21/09 à 3h00
    Vent
    0.78 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage