Chevènement « préférerait qu’on sursoie » à la réforme du collège

Publié le 01/09/2015 - 10:09
Mis à jour le 01/09/2015 - 10:09

L'ancien ministre de l'Education Jean-Pierre Chevènement "préférerait qu'on sursoie à la réforme du collège" qui doit se mettre en place en 2016 mais rencontre l'hostilité des enseignants.

dsc_7095.jpg
©carvy
PUBLICITÉ

« Franchement je préférerais qu’on sursoie à une réforme qui n’a pas été bien pensée », a déclaré M. Chevènement mardi 1 septembre 2015, jour de la rentrée, sur France 2.

« Le nombre d’heures travaillées a déjà beaucoup diminué dans notre école, or la loi du monde dans lequel nous sommes c’est l’effort », a souligné l’ancien ministre qui a quitté le Mouvement républicain et citoyen (MRC), dont il était président d’honneur, à la mi-juin 2015.

« Nous allons supprimer en fait cinq heures dans les collèges, c’est-à-dire 20% des horaires consacrés à l’apprentissage des disciplines. Moi je ne suis pas ennemi de l’interdisciplinaire, (…)  mais avant de faire dans l’interdisciplinaire, il faut bien maîtriser les disciplines », a-t-il poursuivi, exprimant la crainte qu’on aille « vers quelque chose qui sera la négation de l’école publique ».

M. Chevènement estime toutefois que la rentrée de mardi 1 septembre 2015 sera bonne. « Il y a peu de réformes en réalité et l’école n’a pas besoin de trop de réformes« , a-t-il dit. « L’école a souvent besoin qu’on la laisse tranquille, qu’on ne lui impute pas tout ce qui va mal – le chômage, la délinquance, la montée des communautarismes -, l’école a besoin de stabilité », a-t-il déclaré.

Les organisations hostiles à la réforme des collèges doivent se réunir en intersyndicale ce mardi pour discuter d’une nouvelle grève en septembre et d’une manifestation en octobre, selon le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, qui considère que « le dossier n’est pas clos ».

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.39
légère pluie
le 20/05 à 21h00
Vent
2.16 m/s
Pression
1012.74 hPa
Humidité
95 %

Sondage