Classement What's up Doc : le CHU de Besançon séduit moins les étudiants en médecine...

Publié le 17/02/2017 - 16:44
Mis à jour le 15/04/2019 - 14:41

Le classement de What's up Doc a été publié ce vendredi 17 février 2017. Il s'appuie sur le choix des futurs médecins selon la formation et l'accueil proposé en 2016. Dijon gagne quatre places et passe devant Besançon qui en perd quatre…

dsc_7536.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

Le classement des CHU re?alise? par WHAT’S UP DOC depuis maintenant 4 ans, qui s’appuie sur le choix des futurs me?decins selon la formation et l’accueil propose?s, note cette anne?e peu de diffe?rence en comparaison du classement 2015. Et ce, du co?te? du haut du classement. Le CHU de Nantes maintient en 2016 sa position de leader, suivi par les CHU de Lyon et de Montpellier, tout comme l’anne?e pre?ce?dente.

Besançon vs Dijon 

Dans le classement 2015-2016, le CHU de Dijon avait perdu 3 places et s’e?tait fait distancer par Besanc?on. Cette anne?e, les e?tudiants en me?decine ont privile?gie? la capitale de la moutarde, qui remonte de 4 places. 

L’an dernier, What’s up Doc notait que la baisse du CHU e?tait en partie lie?e a? sa place en me?decine ge?ne?rale. Cette anne?e, avec la perte d’une place supple?mentaire dans ce domaine, l’ame?lioration du score du Dijonnais ne peut ne?anmoins pas lui e?tre attribue?e.

En revanche, parmi les spe?cialite?s qui permettent au CHU de remonter, on retrouve l’he?matologie (+8 places, ce qui lui permet d’ailleurs de quitter la fin du classement), la cardiologie (+7), la radiodiagnostic et imagerie ou la chirurgie ge?ne?rale (+5) par exemple, mais surtout la biologie (+20 places).

Toutefois, le CHU de Dijon perd des places en neurochirurgie (-8), en me?decine nucle?aire (-7), et en ophtalmologie (-6 places), par exemple, la plus grosse chute e?tant en oncologie (-15 places).;De me?me, dans les disciplines qui perdent des points, le CHU dijonnais est avant dernier en ORL et me?decine du travail, et dernier en endocrinologie (-2 places). 

Le CHU de Besançon perd, cette anne?e, 4 places dans le classement ge?ne?ral. C’e?tait de?ja? une tendance observe?e dans le classement pre?ce?dent avec la perte d’une place.

Le CHU de Besanc?on se positionne a? plusieurs reprises dans le trio de bas de classement. Malgre? une remonte?e de 2 places, comme c’est le cas en ne?phrologie et en anapathologie, mais aussi en oncologie, en neurochirurchie (-6 places), par exemple. C’est aussi le cas en cardiologie (-11 places), en MPR (-6 places), en ORL, en me?decine nucle?aire, en gyne?cologie me?dicale, ou? il est dernier.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.25
forte pluie
le 19/10 à 18h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1007.51 hPa
Humidité
98 %

Sondage