Climat : une haie d'honneur pour "responsabiliser" les élus du conseil municipal de Besançon...

Publié le 12/11/2018 - 18:05
Mis à jour le 17/04/2019 - 11:27

Une quarantaine de cyclistes et piétons ont créé une haie d’honneur aux élus du conseil municipal de Besançon lundi 12 novembre 2018 devant l’Hôtel de Ville. Objectifs : « rappeler aux élus leurs responsabilités et leur donner le courage de changer radicalement leur politique » pour le climat.

C'est un collectif d'associations qui est à l'origine de cette manifestation dont Alternatiba Besançon, France Nature Environnement du Doubs, la CPEPESC, Zéro Déchet Besançon, Trivial'Compost, l'Association Vélo Besançon, Vélocampus Besançon, la Pive-monnaie franc-comtoise.

Avant de manifester, le collectif a envoyé une "lettre d'engagement contre les changements climatiques" aux élus du conseil municipal le 7 novembre. Dans ce courrier, les associations tentent de bousculer leurs interlocuteurs pour qu'ils agissent davantage en faveur de l'environnement "vu l'énorme retard et face à l'ampleur de phénomène climatique". Elles demandent "un engagement extrêmement fort de la ville et de l'agglomération" et qui soit "à la hauteur des enjeux climatiques et environnementaux".

"Le dernier rapport du GIEC - Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat - paru début octobre montre qu'il y a plus qu'une urgence puisque Jean Jouzel, climatologue et membre du GIEC, donne 3 ans pour inverser la courbe, c'est-à-dire 3 ans si on veut éviter le +1,5°C et 3 ans, c'est à peine plus que la fin du mandat municipal donc on demande aux élus de s'engager et de ne pas repousser au mandat suivant", précise Thomas Henry, porte-parole de l'Association Vélo Besançon.

Parmi les objectifs à atteindre demandés aux élus : 

  • "100% des nouveaux quartiers autonomes en énergie d’origine renouvelable" ;
  • "100% des nouveaux bâtiments de logements et de bureaux respectant les critères de construction passive tel que défini par la "Règlementation thermique 2020 ou le label allemand Passiv Haus" ;
  • "100% des chaufferies rénovées par la ville, alimentées avec 80% d’énergie renouvelable" ;
  • "Fourniture d’électricité des bâtiments communaux à 100% d’origine renouvelable (achat ou/et production)" ;
  • "Réduire la part modale de la voiture à 30%, au profit des modes de transports doux (transports en commun, marche, vélo…)" ;
  • "Généraliser la limitation de vitesse à 30 km/h dans toute l’agglomération" ;
  • "Abandonner tous les nouveaux projets routiers et autoroutiers à l’échelle du Grand Besançon" ;
  • "Au moins 60% de produits de saison, locaux et/ou biologiques dans les cantines des écoles de la ville avec un repas sur deux végétariens…" ;
  • "100% des particuliers disposant d’un accès à un site de compostage à moins de 200m de chez eux" (…).

"Nous ne les avons pas attendus pour agir"

Pendant que la haie d'honneur accueille les élus devant l'entrée du conseil municipal, les membres de l'intergroupe du conseil (composé de EELV, PCF, PS et Société civile), distribuent une réponse à la lettre des associations. Christophe Lime, adjoint au maire en charge de l'Eau et l'assainissement et membre de l'intergroupe s'esclaffe "nous ne les avons pas attendus pour agir" et invite les associations à se joindre à l'intergroupe pour avancer. "On dit chiche, tout va bien, on a déjà commencé à faire un certain nombre de choses et certes, les enjeux du climat sont beaucoup plus importants qu'il y a quelques années, mais nous, on souhaite passer à la vitesse supérieure dès 2019 sur un certain nombre de propositions à l'intérieur du budget 2019 de la ville et de l'agglomération", indique-t-il. "Oui, construisons ensemble un projet pour le devenir de la planète."

Infos +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Le collectif Hop hop hop retire sa banderole appelant à aller voter

À la suite du résultat des élections européennes, le collectif Hop Hop Hop avait affiché une banderole appelant à aller voter sur la façade de l’Arsenal, bâtiment qu’il occupe à Besançon. Le collectif a été sommé de retirer la banderole par le chef de file de l'opposition Ludovic Fagaut qui en avait fait la demande expresse lors du conseil municipal du jeudi 20 juin 2024. 

3677 : le nouveau numéro vert pour signaler les maltraitances animales

Le Conseil nationale de la protection animale (CNPA) a lancé ce lundi 24 juin 2024, un nouveau service téléphonique permettant de simplifier les signalements de maltraitance animale. Celui-ci devrait permettre de venir en aide aux personnes souhaitant signaler un cas de maltraitance animale mais ne sachant pas comment s’y prendre, en les orientant rapidement vers le bon interlocuteur.

Faites le choix de l’armée !

Avec 117 spécialités dans 16 domaines d’activité, l'armée de terre offre de nombreuses opportunités de formation et de métier dans l’aérocombat, l’artillerie, le combat blindé, les forces spéciales, le génie, le BTP ou les risques nucléaire, radiologique, biologique et chimique, l’infanterie, l’informatique, la logistique et le transport, la maintenance, le renseignement, la restauration, la santé, la sécurité et la prévention, l’administration et les services, l’enseignement, la recherche, ou encore la musique.

Passage de la flamme : la préfecture recommande d’anticiper ses déplacements

Du 26 juillet au 11 août, la France accueillera les Jeux Olympiques d’été pour la première fois depuis un siècle. Avant cela, le relais de la flamme fera étape dans le Doubs le 25 juin 2024. Afin de garantir un bon déroulement de l’événement tout en limitant les perturbations que celui-ci est susceptible d’engendrer, la préfecture du Doubs incite d’ores et déjà la population à prendre quelques précautions.

À Besançon, une haie d’honneur pour accompagner le dernier relais de la flamme olympique

Pour le grand final de la journée olympique dans le Doubs et l’arrivée de la flamme dans le Parc de la gare d’eau à Besançon le 25 juin 2024, le Département a annoncé la constitution d’une haie d’honneur composée de plusieurs personnalités locales.   

Qui sont les personnalités qui porteront la flamme olympique dans le Doubs ?

Un mois avant le début des Jeux olympiques, ce mardi 25 juin, la flamme olympique traversera sept communes du Doubs, avant de rejoindre le site de célébration au parc de la Gare d’Eau à Besançon. Parmi la centaine de porteurs, cinq personnalités participeront au relais de la flamme à Pontarlier, Chaux-Neuve, Baume-les-Dames et Besançon. Qui sont-ils ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.65
ciel dégagé
le 25/06 à 6h00
Vent
2.42 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
96 %