Collecte de sang : appel aux sportifs bisontins

Publié le 07/12/2010 - 07:43
Mis à jour le 07/12/2010 - 07:43

Esprit d’équipe, en partenariat avec l’Etablissement Français du Sang Bourgogne Franche-Comté, organise une collecte de sang, le mercredi 8 décembre 2010, de 14 h à 19 h au Palais des Sports de Besançon.

1291704361.jpg
©
Depuis 2008, Esprit d’équipe s’est engagé aux côtés de l’EFS Bourgogne Franche-Comté afin d’encourager les membres de son réseau de partenaires, entreprises et sportifs à venir donner leur sang.
 
Les cinq précédentes collectes organisées avec le concours d’Esprit d’équipe avaient réunies près de 460 donneurs dont plus du tiers de nouveaux, soit près de 330 poches prélevées.
 
Pour cette collecte exceptionnelle de fin d’année, Esprit d'Equipe a décidé de mobiliser les sportifs bisontins de tous horizons pour les rallier derrière les valeurs de solidarité et de générosité.
 
Près de 200 clubs sportifs ont été contacté et informé de cette journée essentielle.
 
Durant cette période de fin d’année, traditionnellement difficile en raison des intempéries, des épidémies hivernales ou encore des vacances de Noël, l’EFS appelle tout nouveau donneur, ou donneur qui ne s’est pas présenté au don depuis plusieurs années, à se rendre sur tous les lieux de collecte.
 
Le don du sang est un geste simple qui dure environ 1 heure (10 minutes pour le prélèvement). Il faut être âgé de 18 à 70 ans, en bonne santé et ne pas se présenter à jeun. Avant chaque don, un médecin de l’EFS réalise un entretien confidentiel avec pour principe essentiel : respecter la sécurité du receveur et du donneur. Puis le prélèvement est effectué à l’aide de matériel stérile et à usage unique. Le don se termine par une collation conviviale.
 
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Etat d’urgence sanitaire et couvre-feu dans le Jura : ce qui est autorisé et ce qui est interdit

Lors du conseil de défense et de sécurité nationale du 21 octobre 2020, le président de la République a décidé le passage en état d’urgence renforcé de 38 départements, dont les taux d’incidence du covid-19 sont supérieurs à 150 pour 100 000 habitants. Le Jura figure parmi ces départements, comme le ministre de la santé en a fait l’annonce le lendemain.

Fraude à la carte bancaire et crise sanitaire : les consommateurs font toujours plus les frais de fraudes

Alors que les paiements par carte bancaire "sans contact" et par internet se sont imposés avec la crise sanitaire comme des mesures barrières pour freiner la progression de la Covid-19, l’UFC-Que Choisir rend publique une enquête exclusive qui montre que 30 % des fraudes ne sont pas remboursées par les banques. En conséquence, et devant le risque accru d’escroqueries, l’association saisit les pouvoirs publics pour obtenir enfin le plein respect des droits des consommateurs, apprend-on dans un communiqué du 22 octobre 2020.

Le groupe RN demande à Marie-Guite Dufay de donner le nom de Samuel Paty à l’un des lycées de Bourgogne Franche-Comté

Dans une lettre du 22 octobre 2020, Julien Odoul, président du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté demande à la présidente de région de donner le nom de Samuel Paty à l'un des 129 lycées de la région et l'organisation d'une exposition des caricatures de Charlie Hebdo à Dijon.  

Rassemblements familiaux : « À défaut de les interdire, il est clair qu’il faut les limiter » (Pr Limat, CHU de Besançon)

La deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 est prévue dans deux à trois semaines dans le Département du Doubs comme au niveau national. Pendant cette période, les cartes sont entre les mains de la population pour éviter que les hôpitaux soient subermergés. Pour le Professeur Samuel Limat, président de la commission médicale d’établissement au CHU de Besançon, cela passe par une limitation du nombre de personnes qui se rassemblent et particulièrement les personnes fragiles.

Hommage à Samuel Paty : la maire d’Ornans invite les habitants à poser une bougie sur leur fenêtre

Isabelle Guillame a décidé de mettre les drapeaux de la mairie d'Ornans en berne jusqu'à la fin de la semaine. Ce mercredi 21 octobre 2020, jour d'hommage national, les conseillers observeront une minute de silence. La maire d'Ornans invite les habitants "à s’associer à cet hommage et à poser une bougie sur leur fenêtre dès ce soir".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.08
pluie modérée
le 23/10 à 12h00
Vent
3.89 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %

Sondage