Collège de Roulans : des parents d'élèves ne lâchent rien pour l'ouverture d'une classe de 3e

Publié le 24/07/2020 - 14:00
Mis à jour le 24/07/2020 - 11:21

Malgré le refus de l’inspection académique d’ouvrir une autre classe de 3e au collège Aigremont à Roulans à la rentrée prochaine, les représentants des parents d’élèves poursuivent leur action et demandent un rendez-vous au Rectorat.

© D Poirier ©
© D Poirier ©

Ces parents d'élèves souhaitent qu'une classe de 3e supplémentaire s'ouvre dès la rentrée prochaine pour ne pas "surcharger" les classes et ainsi atteindre "30 élèves" par classe.

Ils sont inquiets des conditions de reprises de l'école de leurs enfants "après un troisième trimestre de 4e quasi inexistant" dû au à l'épidémie de covid-19. Selon les représentants des parents d'élèves, "il existe une forte probabilité d'assister à une rentrée et à un premier trimestre de nouveau fortement dégradé."

L'inspecteur académique du Doubs, Patrice Durand, avait précisé qu'ils ne seraient pas 30, mais 28 élèves par classe de 3e dans cet établissement, et d'ajouter : "nous ne pouvons pas ouvrir une classe pour huit élèves seulement" (lire notre article).

Face à ce refus, les représentants des parents d'élèves demandent un rendez-vous au Rectorat dans un courrier pour réitérer leur demande d'ouverture de classe.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Bourgogne-Franche-Comté : les étudiants récompensés pour leur engagement

Jeudi 24 novembre s’est déroulée la remise des prix des 1ères Olympiades du développement durable de Bourgogne-Franche-Comté. Elles avaient pour objectif de sensibiliser les étudiants au développement durable et à la transition écologique, et de leur montrer qu’on peut agir au quotidien et adopter des gestes répondant aux enjeux climatiques.

Franche-Comté : ils offrent des livres dans les maternités pour sensibiliser sur le développement du langage

L’Association franc-comtoise pour la prévention en orthophonie (AFCPO) organise l'action nationale "1 bébé 1 livre" dans les maternités de Franche-Comté. Cette dernière bénéficie du haut patronage du ministère de la Culture et du ministère de la Santé et s’inscrit dans la lutte contre l’illettrisme.

L’université de Bourgogne – Franche-Comté s’intéresse à la vie de ses 80.000 étudiant(e)s…

Jusqu’au 15 novembre 2022, l’université de Bourgogne Franche-Comté lance une vaste enquête par mail auprès de plus 80.000 étudiants post-bac de la région. Objectif : connaître leurs conditions et habitudes de vie durant leurs études en Bourgogne-Franche-Comté pour proposer un diagnostic et guider les futures décisions dans la mise en œuvre d’actions favorables à la réussite étudiante. Les résultats seront communiqués en février 2023.

Franche-Comté : l’Université perçoit une subvention de 60.000€ pour son dispositif S.O.S

Dans le cadre de l'appel à projets du ministère de l'enseignement supérieur de la recherche sur le plan national de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, l'Université de Franche-Comté s'est recemment vue attribuer la plus grosse subvention pour son dispositif S.O.S. « Signalement, Orientation et Suivi ».

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.16
couvert
le 29/11 à 0h00
Vent
1.51 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %