Collège de Roulans : les parents d'élèves ne veulent pas de classes de troisième surchargées...

Publié le 10/07/2020 - 08:02
Mis à jour le 10/07/2020 - 08:35

Les parents d'élèves du collège Aigremont de Roulans ont débuté une action pour obtenir une classe supplémentaire de troisième en septembre 2020. Patrice Durand, inspecteur d'Académie du Doubs, leur répond.

© D Poirier ©
© D Poirier ©

L'inquiétude grandit du côté des parents d'élèves du collège de Roulans qui ne veulent pas de classes surchargées au collège l'année prochaine."Le rectorat a déjà refusé la demande du principal du collège, mais les parents veulent assurer des conditions d'études dignes et équitables à leurs enfants dans une situation de rentrée qui sera complexe et dégradée", précisent-ils dans un communiqué de presse.

Sur ce point, l'inspecteur d'académie tient à noter que la cible des effectifs prévus en septembre prochain est de 28 élèves par classe. Cette dernière sera donc dépassée pour les classes de troisième du collège Aigremont qui compteront 30 élèves par classe. "Dans les autres niveaux, l'effectif est respecté. Pour les classes de troisième de ce collège, la surcharge est réelle, mais nous ne pouvons pas ouvrir une classe pour huit élèves seulement", précise-t-il tout en indiquant la possibilité que certains de ces élèves puissent vouloir changer de décision et s'orienter vers une autre structure telle qu'un CAP, un apprentissage. "Rien n'est sûr, c'est prévisionnel", renchérit-il.

Une pétition lancée par les parents d'élèves

Après la demande formulée par le principal au rectorat, une pétition pour la création d'une nouvelle classe a été mise en ligne lundi 6 juillet. Elle a recueilli 131 signatures ce jeudi (contre 200 attendues). Sur la démarche du principal, Patrice Durand indique que ce dernier "est dans son droit de demander des moyens supplémentaires" : "Après il faut aussi faire en fonction de l'enveloppe départementale. À cette heure, il n'y a pas de moyens suffisants pour ouvrir une nouvelle division. Il peut aussi y avoir une répartition différente. L'établissement, dans son autonomie, peut utiliser les moyens des autres niveaux comme il l'entend. C'est un choix politique pédagogique", explique l'inspecteur.

Concernant la pétition en ligne, Patrice Durand tient à s'expliquer :  "ce n'est pas une pétition qui fait évoluer les décisions, c'est les possibilités et l'équité départementale. C'est un fait. Je peux comprendre la mobilisation, mais cela ne fera pas évoluer la situation".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Une nouvelle formation pour devenir professeur des écoles

Face à la demande croissante de néo-bacheliers souhaitant se préparer au métier de professeur des écoles, l'université de Franche-Comté (avec son INSPÉ, Institut National Supérieur du Professorat et de l’Éducation), le rectorat et les services académiques, proposeront un parcours préparatoire au professorat des écoles (PPPE) sur le site de Belfort dès la rentrée 2021.

Covid-19 : le lycée de Dannemarie-sur-Crête fermé suite à une campagne de dépistage

+ origine probable de la contamination • Tous les élèves du lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crète sont invités à rester chez eux depuis mercredi 20 janvier et ce pendant 7 jours. Cet établissement a fait l'objet d'une grande campagne de dépistage collective (18 et 19 janvier) pour tous les personnels et apprenants. Elle a permis permis de déceler une augmentation du nombre de cas contacts à risques (114) et du nombre de cas positifs (57).

Université de Franche-Comté : « une profonde inquiétude » de la part d’enseignants sur la réussite et la santé de leurs étudiants

Le Département de Mathématiques à l'université de Franche-Comté a adopté une motion faisant part de sa "profonde inquiétude concernant les conséquences de l'enseignement à distance" et demandant la réouverture de l'université aux étudiants, apprend-on dans un communiqué du 20 janvier 2021.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie  hydrogène".

Covid-19 : opération dépistage collectif au lycée de Dannemarie-sur-Crête

Après le constat d’une augmentation du nombre de cas contacts à risque ces dix derniers jours et suite à une recommandation de l'ARS et de la DRAAF BFC, le Lycée Granvelle de Dannemarie-sur-Crète organise une campagne de dépistage collectif Covid-19 lundi 18 et mardi 19 janvier, pour tous les personnels et apprenants.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.52
pluie modérée
le 21/01 à 21h00
Vent
6.76 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
58 %

Sondage