Le second tour de l'élection régionale en Bourgogne Franche-Comté pour les nuls

Publié le 13/12/2015 - 07:55
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:22

Le second tour de l'élection régionale en Bourgogne Franche-Comté se déroulera ce dimanche 13 décembre 2015. Les bureaux de vote sont ouverts. Occasion de rappeler qu'il ne faut pas oublier d'aller glisser son bulletin dans l'urne ! Bon dimanche 

recemment_mis_a_jour448.jpg
Photos des candidats ©Alexane Alfaro

Les bureaux sont ouverts !

PUBLICITÉ

Le premier tour de l’élection régionale en Bourgogne Franche-Comté s’est terminé par une triangulaire : le Front national avec 31,48% des voix, l’UDI-Les Républicains avec 24,00% et le parti socialiste avec 22,99%. La liste qui se maintient à 5% est celle de Debout la France. 

Pour les autres listes :

  • L’UPR : 0,92%
  • Alliance écologiste indépendante : 2,14%
  • Europe Écologie Les Verts : 3,91%
  • L’Alternative à gauche : 4,62%
  • Lutte ouvrière : 1,51%
  • Modem : 3,26% 

Lors du second tour, trois candidats qui ont obtenus plus de 10 % des suffrages se sont maintenus. Les électeurs se rendront aux urnes pour l’un des trois candidats :

  • Marie-Guite Dufay (PS)
  • François Sauvadet (UDI-Les Républicains)
  • Sophie Montel (FN) 

Les consignes de votes des autres candidats

Lundi 7 décembre, plusieurs consignes/conseils de vote ou ont été diffusées par certains candidats qui se sont présentés lors du premier tour. Le récapitulatif :

  • Maxime Thiébaud (Debout la France) ne donne « Aucune consigne de vote ».
  • Cécile Prudhomme (EELV) appelle « à voter pour Marie-Guite Dufay ».
  • Nathalie Vermorel (Alternative à gauche) a déclaré : « Je glisserai un bulletin « Marie-Guite Dufay dans l’urne le 13 décembre ».
  • Christophe Grudler (MoDem) ne donne « aucune consigne de vote à condition de faire barrage au Front national ».
  • Charles-Henri Gallois (UPR)  appelle les Francs-Comtois et les Bourguignons « à s’abstenir ».
  • Julien Gonzales (AEI)  ne s’est pas exprimé sur le sujet. 

Des réserves de voix étroites

À droite comme à gauche les réserves de voix sont étroites (en tenant compte des seuls suffrages exprimés) dans les partis politiques du même bord. François Sauvadet peut bien sûr faire du pied à Debout La France. Les 5,1 % obtenus par les souverainistes leur permettant de fusionner. Mais même avec cet apport, le compte n’y est toujours pas pour espérer l’emporter. Il lui en faudrait plus, beaucoup plus, la liste LR/UDI a réalisé un score décevant pour ses troupes, en dessous des espérances. 

À gauche, certes, on peut estimer avoir mieux résisté que prévu, mais le résultat est nettement insuffisant. Contre toute attente les listes PC-MRC-Front de Gauche et EELV plafonnent sous les 5%. Donc pas de possibilité de fusionner avec celle du PS. Il n’y a donc pas eu de négociation la nuit dernière sur cette base-là.

Mais quelles tractations pour le second tour ? Avec qui ? Le PC, probablement. Avec le MRC, oui pourquoi pas. Mais avec le parti de Jean-Luc Mélenchon, cela semble tout simplement impossible. Ses dirigeants nationaux restent virulents dans leurs critiques du PS et du gouvernement, comme en témoignaient leurs prises de paroles hier dans les médias. Et ce même si localement, dans notre région, leurs représentants apportent leur soutien à la candidate socialiste restée en lice. 

Lire l’article d’Albert Ziri ici.

Dimanche 13 décembre… 

Les 4.471 bureaux de vote (dont 2.134 en Franche-Comté et 2.637 en Bourgogne) seront ouvert ce dimanche matin de 8 heures à 18 heures.

Dans huit communes, ils sont ouverts de 8 heures à 19 heures : 

  • Chenôve
  • Chevigny Saint-Sauveur – Dijon
  • Fontaine les Dijon
  • Longvic
  • Quétigny
  • Saint-Apollinaire
  • Talant 

Comment fonctionne le second tour de l’élection ?

Au second tour, les listes ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés au premier tour peuvent se maintenir pour le second tour. Entre les deux tours, les listes qui ont obtenu au moins 5% des suffrages peuvent fusionner avec les listes qui se sont maintenues. 

Les sièges sont répartis de la même manière que les règles du premier tour sauf que  la majorité absolue n’est plus requise : la liste qui obtient le plus grand nombre de suffrages exprimés reçoit un quart des sièges à pourvoir, arrondi à l’entier supérieur et les autres sièges sont répartis selon la règle de la plus forte moyenne entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5% des suffrages exprimés.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Mère voilée au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté : M-G Dufay se « réserve le droit de porter plainte » et souhaite rencontrer la mère de famille

Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie le 11 octobre une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, la présidente de Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay indique dans un communiqué de ce lundi, qu'elle souhaite faire "un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus tout au long de la session du conseil régional." Elle souhaite également rencontrer la mère de famille visée par l'élu RN "sans élu et sans presse".

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Un nouveau président chez Les Républicains : une « foule dans nos bureaux de vote » à Besançon (LR)

Christian Jacob a été élu ce dimanche 13 octobre 2019 président des Républicains, devenant à cinq mois des municipales le patron d'un parti en crise profonde après deux années de délitement. A Besançon, "il y avait foule dans nos bureaux de vote et plus spécialement dans le bureau centralisateur à Besançon", précisent les membres LR :  "Dans notre Fédération le taux de 42% de participation était dépassé à 16h", est-il précisé.

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

Mère voilée au conseil régional Bourgogne Franche-Comté : Ndiaye et Blanquer condamnent l’élu RN

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye et le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ont condamné dimanche l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants.

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

Conseil régional Bourgogne-Franche-Comté: un élu RN prenant à partie une femme voilée devant des écoliers

La vidéo d'un incident survenu vendredi au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, postée par un élu Rassemblement national (RN), où l'on voit ce dernier prendre à partie une femme voilée dans le public, est devenue virale sur Twitter samedi après-midi, où elle a été vue plus de 800.000 fois.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Municipales 2020 : Géneration.s rejoint l’Equipe 

Après Europe Écologie les Verts, le PCF, ou encore "À Gauche Citoyen", c'est au tour des membres du parti Génération.s (parti créé par Benoit Hamon) dont Barbara Romagnan de rejoindre l'union de gauche aussi appelée l'Equipe depuis le 3 juillet dernier. Marcel Ferreol, référent Géneration.s nous explique ce choix politique à cinq mois des élections municipales de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.51
ciel dégagé
le 16/10 à 12h00
Vent
3.616 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
52 %

Sondage