Comment va se dérouler la consultation sur les rythmes scolaires à Besançon ?

Publié le 14/11/2017 - 16:33
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:30

Suite à une décision du ministre de l’Éducation nationale de laisser choisir les communes de leurs rythmes scolaires, la Ville de Besançon organise une consultation le 10 décembre 2017. Qui peut voter ? Où ? Comment ? Réponses… 

"On a voulu en faire une vraie question de société", indique Yves-Michel Dahoui, adjoint au maire délégué à l'Éducation. "À travers ce vote, on ne veut pas se débarrasser du problème, il est important que tout le monde puisse donner un point de vue (…) en sachant qu'il n'y a pas de hiérarchie, il n'y a pas de vérité, il n'y aura pas de gagnant ni de perdant." 

Qui pourra voter le 10 décembre ? 

"Tout le monde pourra voter", a déclaré Yves-Michel Dahoui, "il n'y a pas que les parents et les enseignants qui sont concernés, il peut aussi y avoir des futurs parents, des grands-parents, etc." 

Est-ce vraiment un référendum ? 

Non, pas exactement. Lors d'un référendum, la population vote soit "oui", soit "non". En l'occurrence, le vote du 10 décembre donnera le choix entre :

  • La semaine de 4 jours (lundi, mardi, jeudi, vendredi)
  • La semaine de 4 ½ avec le mercredi matin
  • La semaine de 4 ½ avec le samedi matin 

Où ?

Comme lors de l'élection présidentielle 2017, les électeurs pourront se rendre dans les 36 bureaux de vote ouverts de 8 heures à 18 heures.

Si vous ne savez où est votre bureau de vote, se rendre sur le site de la Ville de Besançon. 

Et après le vote ? 

La question qui se pose très légitimement est : "la Ville de Besançon respectera-t-elle le choix de la population et le mettra-t-elle en application ?"

Yves-Michel Dahoui explique que "le choix qui remportera le plus de voix sera la décision qui sera prise, quel que soit le taux de participation". Toutefois, le dernier mot reviendra aux services de l'État et notamment au préfet du Doubs. "Ils ont le pouvoir de décider cette modification des rythmes scolaires", précise l'adjoint au maire. 

Où et comment s'informer avant d'aller voter ? 

La Ville de Besançon organise un débat (ouvert au public) entre des professionnels de l'éducation et de l'enfant le 27 novembre 2017 au Kursaal à partir de 20 heures. La condition de l'enfant sera le sujet principal du débat.

Au programme : plusieurs experts prendront la parole comme François Testu, professeur en psychologie à l'université François Rabelais de Tours, Bruno Suchaut, expert des temps de l'enfant, Romuald Adala, doctorant en psychologie de l'enfant et temps de l'éducation, Georges Fotinos, ancien chargé de mission à l'Inspection générale de l'Éducation nationale, ainsi que des professionnels de l'éducation populaire et des délégués de parents d'élèves.

Infos +

  • Besançon compte 9 000 écoliers et écolières dans les 67 établissements publiques.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Gabriel Attal appelle la Nation à se mobiliser contre la violence des jeunes

+ Nouvelles mesures • "Mobilisation générale" et "sursaut d'autorité", Gabriel Attal a promis une réponse rapide de son gouvernement, avant l'été, à l'"addiction à la violence" d'une partie de la jeunesse, lors d'un déplacement jeudi 18 avril 2024 dans la ville de Viry-Châtillon (Essonne) pour son centième jour à Matignon.

La CCI Saône Doubs encourage les entreprises locales à prendre des élèves secondes en stage

La Chambre des Commerces et de l'Industrie Saône - Doubs propose aux entreprises du territoire d'envoyer par le biais du site 1jeune1solution des offres de stage pour la période du 17 au 28 juin. Cette plateforme permet de répertorier les offres des entreprises, associations ou d'autres organismes où les élèves peuvent candidater.

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.22
légère pluie
le 23/04 à 15h00
Vent
4.85 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
50 %