Comprendre les élections législatives

Publié le 10/06/2012 - 18:40
Mis à jour le 10/06/2012 - 18:41

Alors que les premiers résultats du 1er tour des élections législatives vont tomber en début de soirée pour les 12 circonscriptions en Franche-Comté (résultats à suivre sur maCommune.info), voici quelques explications pour comprendre le fonctionnement du mode de scrutin des élections des députés à l'Assemblée. 

logo_assemblee_nationale2.png
©
PUBLICITÉ

Il s’agit d’un « scrutin uninominal majoritaire à deux tours ». Explications. Un candidat est élu dès le premier tour s’il recueille plus de 50 % des suffrages exprimés ( c’est à dire en dehors des votes blancs et nuls) et représentant au moins 25 % des électeurs inscrits. 

Dans la majorité des cas, il faudra donc un deuxième tour (le 17 juin 2012) pour départager les deux premiers candidats en tête du scrutin. 

Des triangulaires ? 

Mais les candidats ayant obtenu un nombre de suffrages exprimés au moins égal à 12,5 % des inscrits ( et non des suffrages exprimés) peuvent se maintenir pour le second tour. On assiste alors souvent à des triangulaires (voir à de rares quadrangulaires). Or si l’abstention est élevée comme cela semble être le cas pour ce 1er tour, il y aura logiquement moins de possibilités de voir des triangulaires. 

 12 circonscriptions en Franche-Comté en 2012

Particularité du scrutin cette année, 336 circonscriptions sur 577 ont été redécoupées pour tenir compte de l’évolution démographique de chacune d’entre elles tout en créant 11 circonscriptions pour représenter les Français de l’étranger.

En Franche-Comté, la Haute-Saône passe de 3 à deux circonscriptions. Les 2e et 3e circonscriptions de 2007 ont fusionné en 2012. 

129 candidats en Franche-Comté 

 129 candidats se présentent dans la région. Ils étaient 172 en 2007. En France, pour ce 1er tour,  6 603 candidats se disputent les 577 sièges de députés. 472 des députés sortants se représentent Ils sont moins qu’en 2007 (7 640) et qu’en 2002 (8 444). Les femmes sont moins nombreuses : elles sont 40 %, alors qu’elles étaient 41,6 % en 2007. 

Quarante-six millions d’électeurs de métropole étaient appelés à voter. Ils sont un peu plus de 800 000 en Franche-Comté. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.51
couvert
le 21/05 à 21h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1018.6 hPa
Humidité
91 %

Sondage